Christine Belcikowski

Publications 4

Un autre exemplaire du portrait de François Tristan de Cambon

Rédigé par Belcikowski Christine Aucun commentaire

cambon_tristan2.jpg

Ci-dessus : conservé en région parisienne, un autre exemplaire du portrait de François Tristan de Cambon, dernier évêque de Mirepoix.

À lire aussi :
À propos de François Tristan de Cambon, dernier évêque de Mirepoix
À propos de François Tristan de Cambon, dernier évêque de Mirepoix. II. Un administrateur vigoureux
À propos de François Tristan de Cambon, dernier évêque de Mirepoix. III. Un exercice décomplexé de l'épiscopat
À propos de François Tristan de Cambon, dernier évêque de Mirepoix. IV. Un prélat contre-révolutionnaire

Classé dans : Histoire Mots clés : aucun

Pierre Jean Fabre, médecin alchimiste, et Cécile de Polastre

Rédigé par Belcikowski Christine Aucun commentaire

Je m'efforce de débrouiller, ces derniers temps, la foisonnante généalogie de la famille de Polastre.

Cette famille semble descendre pour partie de Pierre Polastre, dit le Vieux, marchand de Montmaur (Aude), bourgeois d'Avignonet-Lauragais (Haute-Garonne), sieur de Lourmarède, marié à Renée de Rigaud, fille de Balthazard de Rigaud (†1551/) et de Francoise de Pradines.

Les descendants de Pierre Polastre le Vieux ont tenu ou partagé en leur temps les seigneuries de Nogaret (Haute-Garonne) et d'Engarrevaques [aujourd'hui Garrevaques, Tarn), et encore celles de Peyrefitte-sur-l'Hers (Aude), et de Bélesta en Lauragais ()Haute-Garonne ; et ils ont donné plusieurs conseillers du Roi au Parlement de Toulouse, plusieurs présidents à la sénéchaussée du Lauragais, ainsi que plusieurs officiers dans les régiments royaux.

Au cours de mon enquête, qui se poursuit toujours, j'ai noté que Cécile de Polastre, fille de Grégoire de Polastre, président de la sénéchaussée du Lauragais, et de Jeanne d'Aymeric, a été la troisième et dernière épouse de Pierre Jean Fabre, dit Pierre Jean de Fabry, médecin alchimiste, qui a été célèbre en son temps.

Lire la suite de Pierre Jean Fabre, médecin alchimiste, et Cécile de Polastre

Classé dans : Histoire Mots clés : aucun

7 juillet 1901. Visite de la Société d'études scientifiques de l'Aude à Salles-sur-l'Hers

Rédigé par Belcikowski Christine Aucun commentaire

En complément de l'article intitulé 15 mai 1562. Testament de François de Montesquieu, seigneur de Salles en Lauragais, voici, dans le Rapport publié par la Société d'études scientifiques de l'Aude sur l'excursion du 7 juillet 1901 au Château de Marquein, les quelques pages consacrées par H. Mullot à la halte de Salles-sur-l'Hers, autrefois Salles en Lauragais.

salles_1.jpg

Ci-dessus : vue de l'avenue de Villefranche à Salles-sur-l'Hers circa 1900.

Lire la suite de 7 juillet 1901. Visite de la Société d'études scientifiques de l'Aude à Salles-sur-l'Hers

Classé dans : Histoire Mots clés : aucun

En 1887, drôle d'histoire encore chez un descendant de Pierre François Louis Rouvairolis de Rigault

Rédigé par Belcikowski Christine Aucun commentaire

rouvairolis_onze_1887.jpg

Le Petit journal. Parti social français. Éditeur : [s.n.]. Clermont-Ferrand et Pau. 14 mai 1887.

Dans sa rubrique des tribunaux,Le Petit journal rend compte des deux séances consacrées par la Cour d'assise de la Seine, les 12 et 13 mai 1887, à l'affaire dite « des Onze ». Au nombre des victimes des Onze figure Hercule Rouvairolis de Rigaud [sic], l'un des petits-fils du Pierre François Louis Rouvairolis de Rigault, né à Montmartre le 12 juillet 1765, dont l'ascendance mystérieuse se trouve étudiée dans l'article intitulé Retour sur l'histoire à énigme de Louis Rouvairolis de Rigault et des siens.

Lire la suite de En 1887, drôle d'histoire encore chez un descendant de Pierre François Louis Rouvairolis de Rigault

Classé dans : Histoire Mots clés : aucun

Retour sur l'histoire à énigme de Louis Rouvairolis de Rigault et des siens

Rédigé par Belcikowski Christine Aucun commentaire

Insatisfaite d'un premier article intitulé À Paris, Chartres, Nancy, Givet, Landreville, etc. Histoire à énigme de Louis Rouvairolis de Rigault et des siens, je reviens ici sur l'énigme en question. Ladite énigme tire son origine de l'acte de baptême reproduit ci-dessous.

rouvairolis_louis_fils_1765.jpg

Ville de Paris. Paroisse et commune de Montmartre. Extrait du Registre des Actes de Naissance de l’an 1765. Etat civil reconstitué des naissances (série V. 2E), 1550-1853. N° de film 007839866. Vue 839/3037.

montmartre_saint_pierre.jpg

Ci-dessus : vue de l'église paroissiale Saint Pierre de Montmartre circa 1900.

Le lundi 15 juillet 1765, a été baptisé Pierre François Louis, né le 12 du présent mois, fils de Louis Rouvairolis de Rigault [sic], et de Marie Geneviève Cabot, rue de Bellefond (1), de cette paroisse, et de Magdeleine Dalichoux de la Pierrière 1. Le parrain, François Rouvairolis de Rigaut [sic], chanoine de Mirepoix, représenté par Pierre Cabot, grand-père maternel ; la marraine, Anne Madeleine Dalichoux de la Pierrière, épouse du Sieur Pierre Cabot et grand-mère maternelle, qui ont signé avec nous ainsi que le père présent.

Lire la suite de Retour sur l'histoire à énigme de Louis Rouvairolis de Rigault et des siens

Classé dans : Histoire Mots clés : aucun
Fil RSS des articles de cette catégorie