Christine Belcikowski

Publications 4

Matière des rêves

Rédigé par Belcikowski Christine Aucun commentaire

Je parle ici de la matière obscure des rêves.
J’entends grincer une porte
derrière laquelle,
là-bas, dans les arbres,
s’opère le coucher du roi soleil.
Puis c’est la nuit.
Depuis la même porte,
je vois au pied d’une muraille,
celle d’une forteresse ou d’une église,
une ruelle
dont l’issue se perd derrière la muraille.
Est-ce la lune ou une lanterne qui éclaire faiblement le pavé de la ruelle ?
De petits tas gris
bossèlent par endroits ce pavé.
Par instants, ls semblent bouger
puis ils s’immobilisent.
On dirait des rats — mais pas sûr,
puisqu’ils ne bougent plus.
Ou’est-ce que c’est ?
Straßenfilm
Je me souviens, dans le rêve,
d’une scène du Cabinet du Docteur Caligari.
ℭ𝔢𝔰𝔞𝔯𝔢 𝔳𝔞 𝔢𝔫𝔱𝔯𝔢𝔯 𝔡𝔞𝔫𝔰 𝔩𝔞 𝔪𝔞𝔦𝔰𝔬𝔫 𝔡𝔢 𝔍𝔞𝔫𝔢 𝔭𝔬𝔲𝔯 𝔩'𝔢𝔫𝔩𝔢𝔳𝔢𝔯 !
Puis je vois le Crystal Palace
qui flambe au bord de la mer
— c’est à Brighton, me dit le rêve,
pourquoi Brighton ?
La mer est grise, le velours noir du ciel
dévoré par la pourpre des flammes.
Je marche dans le sable humide.
Partir à la nage,
loin de ce diaporama inquiétant ?
Mais l'eau est trop froide.
Ma couverture a glissé !

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot lhslm ?

Fil RSS des commentaires de cet article