Christine Belcikowski

Publications 4

Jean Louis Bayle, puis Marie Anne Françoise Bauzil, sa nièce, heureux bénéficiaires d'un héritage étonnant

Rédigé par Belcikowski Christine 2 commentaires

bauzil_thomas_maison.jpg

Ci-dessus : à gauche de l'arbre sur l'image, à partir des grandes fenêtres à petits carreaux (de style XVIIe), et jusqu'à l'extrémité ouest du Grand Couvert, la maison de Thomas Bauzil.

La gens Bauzil, à Mirepoix, fait partie de ces familles historiques dont les registres paroissiaux mentionnent les naissances, mariages, décès depuis la fin du XVIe siècle, et qui peuvent se flatter d’avoir vécu avant la Révolution sous le Grand Couvert, sachant qu’il s’agit là d’un signe d’appartenance à la notabilité mirapicienne. Outre marchands et bourgeois, cette famille a donné à la ville de Mirepoix, en la personne de Thomas Bauzil, un homme de fort caractère, avocat d’importance, premier consul de 1745 à 1756, de 1757 à 1758, de 1759 à 1760, de 1761 à 1762. Père de Marianne Rosalie Bauzil, il se trouve être ainsi le beau-père de Jean Antoine Barthélémy Baillé, d'où le futur oncle de l'écrivain Frédéric Soulié. (1)

bauzil_genealogie_revue.jpg

Ci-dessus : généalogie simplifiée de la famille Bauzil de Mirepoix.

Dans les fortunes diverses des membres de cette gens Bauzil, on relève le mariage de Marie Anne Françoise Bauzil, qui épouse le 7 août 1806 à Montauban Jean Baptiste de Lesseps et qui hérite en 1830 du château et du domaine de Poussey, section de la commune de Maizières-la-Grande-Paroisse, près de Troyes, dans l’Aube.

poussey_carte.jpg

Ci-dessus : Poussey sur la carte de Cassini.

poussey_surface.jpg

Arpentage de 1792. In Mémoires de la Société d'agriculture, sciences et arts du département de l'Aube, 1889 (T26,SER3), pp. 99-100. Imprimeries Paton. Troyes.

1. Marie Anne Françoise Bauzil

Née le 6 mars 1782 à Mirepoix, morte le 15 novembre 1847 à Paris, Marie Anne Françoise Bauzil est la seconde fille de Jean Joseph Bauzil et de Marie Anne Baille.

1.1. Jean Joseph Bauzil

bauzil_jean_joseph_bapt.jpg

8 février 1847. Baptême de Jean Joseph Bauzil. AD09. Saint-Quentin-la-Tour. 1737-1791. Document 1NUM/3E188. Vue 50.

Fils de Jean Bauzil, bourgeois, et de Marianne Espardelier ; neveu de Thomas Bauzil ; Jean Joseph Bauzil est baptisé le 8 février 1847 à Saint-Quentin-la-Tour, Ariège, où ses parents possèdent la métairie de Rivette. Il a pour marraine Marie Bauzil, sa tante, épouse de Joseph Antoine Lassale, bourgeois.

1.2. Marie Anne Baille

baille_genealogie.jpg

Ci-dessus : généalogie simplifiée de la famille Baille de Prades.

baille_marianne_bapt.jpg

4 novembre 1755. Baptême de Marie Anne Baille. AD09. Prades. 1632-1792. Document 1NUM/E116. Vue 290.

Née à Prades, Ariège, le 4 novembre 1755 ; fille de Jérôme Baille, maître chirurgien, descendant d'une lignée de maîtres chirurgiens, et de Louise de Béringuier, fille elle-même d'un notable d'Ax-les-Thermes ; Marie Anne Baillé est la sixième d'une fratrie de sept enfants, dont Jean Louis Baille, l'un de ses frères aînés, est le quatrième.

baille_jean_louis_bapt.jpg

11 mai 1752. Baptême de Jean Louis Baille. AD09. Prades. 1632-1792. Document 1NUM/E116. Vue 306.

prades_vue.jpg

Ci-dessus : vue générale de Prades.

1.3. Brève histoire du couple Jean Joseph Bauzil/Marie Anne Baille

bauzil_baille_mariage1.jpg

bauzil_baille_mariage2.jpg

25 janvier 1780. Mariage de Jean Joseph Bauzil et de Marie Anne Baille. AD09. Prades. 1632-1792. Document 1NUM/E116. Vue 140.

Comment se sont-ils rencontrés ? On l'ignore. Jean Joseph Bauzil épouse Marie Anne Baille le 25 janvier 1780 à Prades. Pierre Germain Bauzil, son cousin germain, représente sa famille au mariage. Le couple vit ensuite des revenus de la métairie familiale de Rivette.

Marie Anne Baille met au monde à Mirepoix trois enfants : Jeanne Paule Louise Henriette Bauzil le 16 novembre 1780 ; Marie Anne Françoise Bauzil le 6 mars 1782 ; Jean Baptiste Bauzil le 29 août 1784.

baille_marie_anne_deces.jpg

25 mai 1786. Sépulture de Marie Anne Baille. AD09. Mirepoix. Saint Maurice. 1779-1787. Document 1NUM4/5MI665. Vue 548.

bauzil_jean_joseph_deces.jpg

13 octobre 1788. Sépulture de Jean Joseph Bauzil. AD09. Mirepoix. Sépultures. 1788-1792. Document 1NUM7/5MI665. Vue 14.

Marie Anne Baille meurt à Mirepoix le 25 mai 1786 ; Jean Joseph Bauzil, le 13 octobre 1788. La rédaction expéditive de leurs actes de décès respectifs témoigne, semble-t-il, d'une certaine décadence de la situation sociale du couple Bauzil/Baille. Les enfants ont respectivement huit ans, six ans et quatre ans à la mort de leur père. Ce sont les oncles et les tantes Bauzil sans doute — plus particulièrement peut-être Marie Bauzil, marraine de Jean Joseph Bauzil, tante des trois enfants de ce dernier, marraine de Marie Anne Françoise Bauzil ; ou Pierre Germain Bauzil, témoin du mariage de Jean Joseph Bauzil ; ou encore François Bauzil, oncle des trois enfants de Jean Joseph Bauzil, parrain de Marie Anne Françoise Bauzil —, qui se sont occupés des trois orphelins. Ni Jeanne Paule Louise Henriette Bauzil ni Jean Baptiste Bauzil n'ont trouvé toutefois à se marier plus tard.

rivette.jpg

Ci-dessus : vestiges de la métairie de Rivette aujourd'hui.

1.4. Brève histoire de Marie Anne Françoise Bauzil

bauzil_marie_anne_francoise_bapt1.jpg

bauzil_marie_anne_francoise_bapt2.jpg

Ci-dessus : 9 mars 1782. Baptême de Marie Anne Françoise Bauzil. Attention au lapsus de l'abbé Mailhol (2), distrait, qui a écrit « mil sept cent soixante et deux » en lieu et place de 1782, et rayé « février » pour le remplacer par « mars » ! L'abbé se souvient de l'année en cours dans la rédaction de l'acte suivant. AD09. Mirepoix. Saint Maurice. 1779-1787. Document 1NUM4/5MI665. Vue 131.

Le 7 août 1806, Marie Anne Françoise Bauzil épouse à Montauban Jean Baptiste de Lesseps. Comment se sont-ils rencontrés ? Là encore, on l'ignore.

lesseps_bauzil_mariage1.jpg

lesseps_bauzil_mariage2.jpg

lesseps_bauzil_mariage3.jpg

lesseps_bauzil_mariage6.jpg

lesseps_bauzil_mariage7.jpg

7 août 1806. Extraits de l'acte de mariage de Jean Baptiste de Lesseps et de Marie Anne Françoise Bauzil. AD82. Montauban. Mariages. Juillet-octobre 1806. Vues 16 à 18. On remarque dans cet acte les détails suivants : 1. Marie Anne Françoise Bauzil signe « Anna Bauzil » ; 2. « les parties contractantes certifient par serment que, quelques recherches qu'elles aient faites, elles n'ont pu se procurer les actes de décès des aïeux de demoiselle Anne Françoise Bauzil » ; 3. « les témoins déclarent que, s'ils connaissent les futurs époux, ils ignorent le lieu et l'époque du décès des aïeux de ladite Bauzil », soit Jean Bauzil et Marianne Espardelier du côté paternel, ainsi que Jérôme Baille et Louise de Béringuier du côté maternel. Parmi les témoins signataires figurent cependant L. Bayle [Jean Louis Bayle, oncle de l'épousée ?] et Henriette Bauzil [Jeanne Paule Louise Henriette Bauzil, sœur de l'épousée]. Il est vrai que, quelques recherches que l'on puisse faire, on ne trouve nulle trace des décès des aïeux susmentionnés, ni dans les registres paroissiaux de Saint-Quentin-la-Tour, de Troyes d'Ariège, ou de Mirepoix, ni dans ceux de Prades ou de Montaillou. On sait seulement que Marianne Espardelier est morte avant 1780, puisqu'elle est dite « feue » sur l'acte de mariage de Jean Joseph Bauzil, son fils. Mais époux et témoins concernés n'eussent-ils pas pu questionner à propos de ces décès, dans les familles Bauzil et Baille, la mémoire des quelques survivants contemporains des aïeux en question ? Quoi qu'il en soit, l'impression générale qui ressort de la lecture de l'acte de mariage de Jean Baptiste de Lesseps et de Marie Anne Françoise Bauzil est que la jeune femme s'est accommodée de l'oubli de ses aïeux, en raison peut-être de la relative modestie de leur condition sociale eu égard à celle de la famille de Lesseps.

lesseps_genealogie.jpg

Ci-dessus : généalogie simplifiée de la famille Lesseps.

lesseps_dominique_1753.jpg

Anonyme. Portrait de Dominique Lesseps en 1753.

lesseps_jean_baptiste_bapt.jpg

6 mars 1773. Baptême de Jean Baptiste Lesseps. AD82. Montauban. Saint Jacques. 1er janvier1773-4 janvier 1774/ Vue 21.

En la personne de Jean Baptiste de Lesseps, chevalier de la Légion d'honneur (1825) ; en 1791 mousquetaire de la maison du roi formée à Coblence ; rentré de l'émigration en 1802 ; attaché en 1803 au consulat général d'Égypte, puis en 1806 à celui de Toscane ; en 1814 sous-préfet de Montauban ; en 1816 sous préfet de Lombez ; puis sous-préfet de Meaux (Seine-et-Marne) ; puis sous-préfet de Nogent-sur-Seine (Aube) ; Marie Anne Françoise Bauzil épouse le fils de Dominique de Lesseps (né Dominique Lesseps) (1715-1794), seigneur du Colombier, ministre chargé d'affaires du roi Louis XV près les Pays-Bas autrichiens, anobli par lettres patentes en 1777, et de [Thérèse] Charlotte Claire Duc (1742-1851) (3). Marie Anne Françoise Bauzil, de son côté, se fera appeler à partir de son mariage « Marie Anne Françoise Bauzil de Rivette ».

Marie Anne Françoise Bauzil de Rivette met au monde quatre enfants : 1. Élisabeth Louise Charlotte de Lesseps (Livourne, Italie, 1807-1871, ?), mariée le 17 novembre 1830, à Meaux, avec Gustave Cohorn Vialètes d'Aignan de Mortarieu (1798-1881) ; 2. Angélique Hélène Julie de Lesseps (Sienne,Italie, 1812-1870, Paris), mariée le 14 mars 1831, à Meaux, avec Louis Edouard Crespin de La Rachée (1796-1884) ; 3. Marie Louise de Lesseps (Montauban, 1816-?) ; 4 ; Charles Louis de Lesseps (Lombez, Gers, 1818-1834, Nogent).

En 1830, en vertu du testament de Jean Louis Bayle, son oncle maternel, Marie Anne Françoise Bauzil de Rivette hérite du château et et domaine de Poussey. Les beaux mariages de ses deux filles aînées suivent ; la retraite de son mari, aussi. Le 2 juin 1835, « après vingt-cinq ans onze mois et vingt-quatre jours de services civils », Jean Baptiste de Lesseps est admis par le roi Louis-Philippe à faire valoir ses droits à la retraite « pour cause d'infirmité grave contractée dans l'exercice de ses fonctions » (4). Les deux époux passeront ainsi le reste de leur âge, seigneur et seigneuresse de Poussey.

poussey_chateau.jpg

Ci-dessus : le château de Poussey circa 1900.

Marie Anne Françoise Bauzil de Rivette meurt à Paris le 15 novembre 1847. Sa dépouille est rapatriée au cimetière de Maizières-la-Grande-Paroisse, près de Poussey. Jean Baptiste de Lesseps meurt au château de Poussey le 21 juin 1850 et il est enseveli au cimetière de Maizières-la-Grande-Paroisse, aux côtés de de son épouse.

2. Jean Louis Baille

bayle_jean_louis_bapt.jpg

11 mai 1752. Baptême de Jean Louis Bayle. AD09. Prades. 1632-1792. Document 1NUM/E116. Vue 306. C'est François Baille, régent de la paroisse de Prades, oncle de Jean Louis Bayle, qui, signant « François Bayle » sur un acte de mariage daté de 14 novembre 1768, initie la transformation du patronyme Baille en Bayle (5). Jean Louis Bayle, par la suite, adopte par la même graphie.

Jean Louis Bayle, légateur du château et du domaine de Poussey, est, comme indiqué plus haut, l'un des frères aînés de Marie Anne Baillé, épouse de Jean Joseph Bauzil. D'abord étudiant en théologie, puis consacré prêtre, il entre en 1773 à la Chartreuse de Cahors.

Du 25 janvier au 1er février 1791, les pouvoirs publics procèdent à l'affichage de la vente des biens de la Chartreuse. Le 15 février 1791, on interroge les Chartreux en vue de leur option pour la vie commune ou la vie privée. Le 10 mai 1791, la municipalité de Cahors décrète l'expulsion de leur communauté.

bayle_jean_louis_cahors.jpg

Bulletin de la Société des études littéraires, scientifiques et artistiques du Lot>. Société des études littéraires, scientifiques et artistiques du Lot. Cahors. 1936-07.

Chassé de son couvent en 1790 par la loi de réorganisation de l'Église, il est nommé ensuite curé de Maizières-la-Grande-Paroisse, charge dans laquelle il se distingue par son dévouement et sa générosité ; puis il se trouve élevé au rang de chanoine honoraire de la cathédrale de Troyes. Il meurt à Paris le 29 février 1830.

D'où vient donc que Jean Louis Baille, natif de Prades, Ariège, ancien chartreux, ait pu léguer à Marie Anne Françoise Bauzil, sa nièce, épouse de Jean Baptiste de Lesseps, le château et le domaine de Poussey - superficie totale, un peu plus de 311 hectares ?

À suivre :
2. De François Étienne Lenoir de Balay à Jean Louis Bayle. L'héritage du château et du domaine de Poussey
3. De Marie Jeanne Arnoult de la Moninarie, veuve de François Étienne Lenoir de Balay, à Jean Louis Bayle, le « cousin » ariégeois

-----

1. Cf. Christine Belcikowski. Le roman vrai de Frédéric Soulié. I. En Ariège. Amazon. 2019.

2. Cf. Ibidem. L'abbé Jean Pierre Mailhol sera dix-huit ans plus tard le grand-oncle de Frédéric Soulié.

3. Baptisée le 6 février 1742 à Montauban, Thérèse Charlotte Claire Duc est fille de Jean Duc, conseiller du roi, receveur des tailles de Montauban, et de Jeanne Bonnet de Tulmon.

4. 2 juin 1835. Bulletin des Lois. Volume 9, p. 310.

5. 14 novembre 1768. Mariage de Mathieu Vesia Delgat et de Marie Roussel. AD09. Prades. 1632-1792. Document 1NUM/E116. Vue 233.

Classé dans : Histoire Mots clés : aucun

2 commentaires

#1  - Françoise Brown a dit :

Cet article a, évidemment, retenu toute mon attention et je me pose les mêmes questions que vous. Certains de mes ancêtres savaient sans doute mais l'histoire n'est pas arrivée jusqu'à moi...
Merci !

Répondre
#2  - Le mineur Monique a dit :

Merci pour l Histoire de notre village et je suis interpellée particulièrement en apprenant un bout d histoire de notre maison rllose sur la photo

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot jngv ?

Fil RSS des commentaires de cet article