A la Galerie de la Porte d’Amont – Matt Hilton – Stick charts et autres objets

 

 

Habitué de l’estampe, de ses travaux lents et savants, Matt Hilton s’est laissé reconduire par ses lectures, lors d’une semaine de Robinson sans doute, aux rivages de l’art du peu de moyens et du libre de la pensée visuelle. Il est tombé par hasard sur une page dédiée aux stick charts, les treillis de bois, sertis de coquillages, que les navigateurs polynésiens utilisent pour déterminer la position des îles à partir des directions de la houle 1Cf. Détours Des Mondes – Arts lointains, espaces des cultures : Les Stick Charts Des Îles Marshall. Il avait un crayon, une petite boîte d’aquarelle… Il a fait avec. Il a figuré des grilles et des noeuds, nué la figure d’une touche liquide… Ironie du voyage immobile. La carte de toute façon n’est pas le territoire ; et le territoire existe-t-il pour l’artiste ailleurs que dans les figures de sa nostalgie ?

 

Matt Hilton, estampe.

NB : l’exposition actuellement proposée à la Galerie de la Porte d’Amont comprend d’autres estampes de Matt Hilton. J’ai photographié et reproduit l’une d’entre elles sur La dormeuse tumble. Pour la voir, cliquez sur le lien suivant : Autour de l’art.

L’exposition dure jusqu’au 20 mai 2013.
A voir les jeudi, vendredi, samedi, de 14h à 19h, et sur rendez-vous au 06 22 40 58 45.

A lire aussi :
Matt Hilton : Comment j’ai débusqué les bêtes – Un scrapbook de rencontre érotiques
Matt Hilton : Works/Studio Practice
La dormeuse blogue 3D’un coin l’autre – Matt Hilton expose à la galerie Inspiré
La dormeuse blogue 3 : De La Franqui à Ramonville – Di di didley di, un divertissement de Matt Hilton
La dormeuse blogue 3 : Matt Hilton expose à la librairie Ombres Blanches – Comment j’ai débusqué les bêtes
La dormeuse blogue 2 : Matt-Hilton – Comment j’ai débusqué les bêtes
La dormeuse blogue 2 : Une visite à l’atelier de Matt Hilton
La dormeuse blogue : L’atelier du lithographe
La dormeuse blogue : A propos de Matt Hilton printmaker

Notes   [ + ]

1. Cf. Détours Des Mondes – Arts lointains, espaces des cultures : Les Stick Charts Des Îles Marshall
Ce contenu a été publié dans art, Midi-Pyrénées, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.