Christine Belcikowski

Publications 4

À partir des années 1800, autres épisodes dans l'histoire de la famille Barrière

Rédigé par Belcikowski Christine Aucun commentaire

barriere_destinees_19e.jpg

Ci-dessus : devenir de la famille Barrière à partir des années 1800 ; généalogie partielle.

Délaissant peu à peu Arvigna après la Révolution, qui a leur a fourni l'occasion d'exercer leurs premières fonctions municipales, les Barrière gagnent au cours du XIXe siècle Mirepoix, Pamiers, Toulouse. On trouve parmi eux un pharmacien, plusieurs médecins, un percepteur, un banquier, un grand minotier, deux avocats, dont l'un deviendra un grand historien. Après Antoine Jean Baptiste Noël Barrière et Antoine Bernard Barrière, son fils, qui ont été maires d'Arvigna, Jean Joseph Bernard Barrière sera maire de Pamiers ; Gabriel Louis Hipolite Barrière maire des Allemans ; et Bonaventure Casimir Barrière-Flavy, maire de Puydaniel.

tourducrieu_chateau.jpg

Dans les années 1800, c'est probablement Thomas Bonaventure Barrière, célibataire, qui achète le château des Allemans et l'ensemble des terres attenantes. Gabriel Louis Hipolite Barrière hérite de son grand-oncle le château en question. Progressivement remodelé au cours du XIXe siècle, ce bien restera dans la famille Barrière jusqu'en 1987, date à laquelle, racheté par la commune de la Tour-du-Crieu (nouveau nom des Allemans depuis l'année 1915), l'ancien château des viguiers des Allemans devient la nouvelle mairie de la Tour-du-Crieu. (1)

tourducrieu_mairie.jpg

Ci-dessus : vue actuelle de l'ancien château des Allemans, devenu mairie de La Tour-du-Crieu.

Le 19 mai 1855, c'est également Thomas Bonaventure Barrière, toujours célibataire, qui achète au comte de Terssac le château de Lissac, ou château de Gentillac, du nom d'un écart situé entre Lissac et Saint-Cirq, près de Saverdun et de Cintegabelle. Bonaventure Casimir Barrière-Flavy hérite ensuite de son grand-oncle le château en question. À noter que, maire de Puydaniel, le même Bonaventure Casimir Barrière a également habité ou possédé le château de Puydaniel.

À lire aussi :
Dans la famille Barrière d'Arvigna. D'un inconnu à un historien célèbre
Arvigna au XVIIIe siècle. Tentative de généalogie de la famille Barrière au hameau de Languit

-----

1. Cf. Joseph Quérol. La Tour-du-Crieu. Livre II, pp. 217-223. Imprimerie de Ruffié. Foix. 2018.

Classé dans : Histoire Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot czffyh ?

Fil RSS des commentaires de cet article