Christine Belcikowski

Publications 4

L'auteur des Mémoires du Diable !

Rédigé par Belcikowski Christine 1 commentaire

soulie_mine_plomb.jpg

Ci-dessus : Frédéric Soulié, auteur des Mémoires du Diable, vu par un caricaturiste anonyme. Dessin à la mine de plomb.

En 1837-1838, la publication des Mémoires du Diable fait scandale. Ce roman de Frédéric Soulié serait un pousse-au-crime. Il inciterait les femmes à se débarrasser de leur époux lorsque celui-ci les encombre. Il aurait d'ailleurs inspiré le crime de Marie Fortunée Capelle, plus connue sous son nom d'épouse, Marie Lafarge. En 1847, alors qu'on mène la dépouille de Frédéric Soulié au Père-Lachaise, Alfred Nettement, député du Morbihan, déclare l'écrivain responsable du crime commis par Mme Lafarge, « sur le guéridon de laquelle on trouva les Mémoires du Diable ouverts quand on vint l’arrêter au Glandier. » (1)

Sur le dessin reproduit ci-dessus, le Diable souffle à l'oreille de Frédéric Soulié ses mémoires. Frédéric Soulié, lui-même, a les pieds fourchus et la queue du Diable. Le soulier sert de légende.

soulie_memoires_diable.jpg

Ci-dessus : frontispice des Mémoires du Diable. Imprimerie Jules Le Clere. 1876.

-----

Cf. Christine Belcikowski. Le roman vrai de Frédéric Soulié. II. À Paris. Chapitre 4. Les Mémoires du Diable et le crime de Madame Lafarge. Pages 63-66.

Classé dans : Histoire Mots clés : aucun

1 commentaire

#1  - Geneviève a dit :

je ne le savais pas si sulfureux !

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot looiwg ?

Fil RSS des commentaires de cet article