Christine Belcikowski

Publications 4

Auzat. 1738. Manquement à la pratique religieuse et souci de la « bonne mort »

Rédigé par Belcikowski Christine 3 commentaires

galy_auzat_1738.jpg

16 juin 1738. Décès d'Antoine Galy. Archives dép. de l'Ariège. Auzat (1731-1745). Document 1NUM/284EDT/GG2. Vue 22.

« Le 16 juin 1738, Antoine Galy a été enseveli au cimetière de la paroisse, qui a été trouvé mort au bord de la rivière sans aucune cérémonie de l'Église pour n'avoir pas fait son devoir de Pâques depuis plus de quatorze ou quinze ans qu'il épousa, et n'avait jamais voulu se présenter. J'ai néanmoins été présent à la sépulture en surplis. En foi de ce,
Lanes, prêtre et curé d'Auzat »

Classé dans : Histoire Mots clés : aucun

3 commentaires

#1  - Jacques Gironce a dit :

Certains curés avaient donc du cœur ?

Répondre
#2  - Belcikowski Christine a dit :

Bien sûr !

Répondre
#3  - Jean Biret-Chayssat a dit :

...
Car, si pitié de nous pauvres avez
Dieu en aura plutôt de vous merci

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot wzduo ?

Fil RSS des commentaires de cet article