Le lai de l’ombre

1. Extrait du Lai de l’Ombre, de Jean Renart

Toz esprendanz 1Esprendanz : participe présent de esprendre, enflammer. de cuer entier,
Le pris tout porpensseement 2porpensseement : à dessein.,
Si le regarde doucement,
Au reprendre dist : « Granz merciz !
Por ce n’est pas li ors noirciz, »
Fet il, « s’il vient de cel biau doit 3Doit : doigt. ».
Cele s’en sozrist, qui cuidoit
Qu’il le deüst remetre el suen ;
Mès il fist ainz un mout grant sen 4Sen : action sage.,
Qu’a grant joie li torna puis.
Il s’est acoutez sor le puis 5Puis : puits.,
Qui n’estoit que toise et demie
Parfonz, si ne meschoisi 6Meschoisir : manquer d’apercevoir. mie
En l’aigue, qui ert bele et clere,
L’ombre de la dame qui ere
La riens el mont 7Mont : monde. que miex amot.
« Sachiez », fet il, « tout a un mot,
Que je n’en reporterais mie 8Mie sert, au sens de miette, à renforcer la négation.,
Ainz l’avera ma douce amie,
La riens que j’aim plus après vous.
— Diex ! » fet ele, « ci n’a que nous :
Ou l’avrez vous si tost trovee ?
— Par mon chief 9Chief : tête., tout vous ert moustree 10Moustré : participe passé de montrer.
La preus 11Preus : féminin de preu ; vaillante, excellente., la gentiz qui l’avra.
— Ou est ? — En non Dieu, vez le la,
Vostre bel ombre qui l’atent ».
L’anelet 12Anelet : anneau. prend et vers li tent.
« Tenez », fet il, « ma douce amie ;
Puis que ma dame n’en veut mie,
Vous le prendrez bien sanz meslee 13Meslee : querelle.. »
L’aigue 14Aigue : eau. s’est un peu troublee
Au cheoir 15Cheoir : tomber. que li aniaus fist,
Et, quant li ombres se desfit :
« Veez », fet il, « dame, or l’a pris. 16Jean Renart. Le lai de l’ombre. Édition critique établie par Joseph Bédier (1864-1938). Pages 44-45. Firmin Didot. 1913.

2. Commentaire et paraphrase proposés par Joseph Bédier

On doit à Joseph Bédier, illustre philologue romaniste, la première édition moderne du Lai de l’ombre, œuvre de Jean Renart, poète et romancier qui a vécu de la fin du XIIe siècle au début du XIIIe siècle. Du beau passage reproduit ci-dessus, Joseph Bédier propose le commentaire et la paraphrase qui suivent :

« Dans la cour d’un château, assis sur la margelle d’un puits, un jeune chevalier implore sa dame. Il l’aime, elle ne l’aime pas, ou plutôt elle doute encore si elle l’aime et se défend de l’aimer. Par une ruse de guerre, il a réussi à lui passer au doigt un anneau. Elle lui ordonne de le reprendre ; lui, la supplie de le garder. Enfin, quand il a compris que sa prière restera vaine : « Soit ! rendez-le moi. »

Il prend l’anneau et le regarde doucement : « Certes, dit-il, l’or n’en est point noirci pour avoir été à votre doigt ». Elle sourit, croyant qu’il va le remettre au sien. Mais il fit alors une chose très sage, d’où bientôt lui viendra une grande joie. Il s’accouda sur le puits, où l’eau claire et peu profonde reflétait l’image de sa dame : « Sachez, fait-il, que je ne remporterai pas cet anneau ; mais ma douce amie l’aura, celle que j’aime le plus après vous ». — Dieu ! dit-elle, toute surprise, nous sommes seuls ici ; où l’aurez-vous si tôt trouvée ? — Très tôt, tout près. — Où donc ? — Voyez là, votre belle ombre, qui l’attend. Il prend l’annelet et le tend vers l’ombre : « Tenez, ma douce amie : puisque ma dame n’en veut pas, vous du moins vous le prendrez bien, et sans querelle ». À la chute de l’anneau, l’eau se troubla un peu, et, quand l’ombre se desfit : « Veez, fait il, dame, or l’a pris. »

References   [ + ]

1. Esprendanz : participe présent de esprendre, enflammer.
2. porpensseement : à dessein.
3. Doit : doigt.
4. Sen : action sage.
5. Puis : puits.
6. Meschoisir : manquer d’apercevoir.
7. Mont : monde.
8. Mie sert, au sens de miette, à renforcer la négation.
9. Chief : tête.
10. Moustré : participe passé de montrer.
11. Preus : féminin de preu ; vaillante, excellente.
12. Anelet : anneau.
13. Meslee : querelle.
14. Aigue : eau.
15. Cheoir : tomber.
16. Jean Renart. Le lai de l’ombre. Édition critique établie par Joseph Bédier (1864-1938). Pages 44-45. Firmin Didot. 1913.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *