À Mirepoix, Hôtel des Consuls. Une nuit dans la chambre de l’Écrivain

Cadeau d’anniversaire, j’ai passé une nuit dans la chambre de l’Écrivain, à l’Hôtel des Consuls. C’est le nom de cette chambre qui m’attirait. Je n’ai pas été déçue. La chambre, au demeurant, se trouve placée sous sous le patronage de Raymond et Marie Louise Escholier, auteurs en 1920 du célèbre Cantegril. Adeptes du style californien, cette chambre, meublée dans le style des années 1920-1930, vous étonnera. Elle respire le charme du vieux temps. J’aime beaucoup. Je m’y suis plu. Et j’ai très bien dormi, sur un matelas et dans des draps étincelants, des plus confortables. La chambre donne sur un patio intérieur. Silence absolu. Et j’ai profité d’une superbe salle de bain moderne, avec baignoire et vaste douche à l’italienne. J’ai passé, disait-je, une des Mille et Une Nuits dans la chambre de l’Écrivain. Un vieux rêve, enfin réalisé.

180619_consuls1.jpg

20h43. Un verre à la terrasse de l’hôtel.

180619_consuls2.jpg

20h45. La façade de l’hôtel.

180619_consuls3.jpg

20h53. Au premier étage de l’hôtel, dans le couloir-bibliothèque qui mène à la chambre de l’Écrivain.

180619_consuls4.jpg

Au bout du même couloir, escalier qui donne, en bas sous la verrière, sur la patio intérieur.

180619_consuls5.jpg

Derrière l’hôtel, vue au travers de la verrière, l’ancienne maison Mondin (XVII-XVIIIe siècle).

180619_consuls6.jpg

20h55. J’entre dans la chambre de l’Écrivain.

180619_consuls9.jpg

180619_consuls10.jpg

Lumière douce au-dessus du lit.

180619_consuls7.jpg

Fenêtre et porte-fenêtre donnant sur un petit balcon, situé au-dessus du patio intérieur.

180619_consuls8.jpg

180619_consuls11.jpg

180619_consuls12.jpg

180619_consuls13.jpg

Oh ! la belle machine à écrire !

180619_consuls14.jpg

Oh ! les vieux bouquins au pied de la cheminée !

180619_consuls15.jpg

180619_consuls16.jpg

Vue partielle de la salle de bain.

180619_consuls17.jpg

Le lendemain matin. 7h15.

180619_consuls18.jpg

180619_consuls19.jpg

180619_consuls20.jpg

Photo de Raymond et Marie Louise Escholier dans leur jardin de Malaquit.

180619_consuls21.jpg

11h20. Devant l’Hôtel des Consuls, ressurgis de la profondeur du temps, quatre consuls !

Une pensée sur “À Mirepoix, Hôtel des Consuls. Une nuit dans la chambre de l’Écrivain”

  1. Ça donne tout à fait envie d’y aller une première des Mille et une.
    Merci !
    Je découvre votre blog sur les conseils du dernier « consul » et je me réjouis à chaque visite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *