Christine Belcikowski

Publications 4

Je changeai d'un seul mot...

Rédigé par Belcikowski Christine Aucun commentaire

— Je changeai d'un seul mot la tempête en bonace (1),
dit le Magicien,
infatué du pouvoir de sa vieille basmala.
— Suave mari magno turbantibus aequora ventis, e terra magnum alterius spectare laborem (2),
dit le Sage,
accoudé au balcon de son temple serein.
— Hop-là, passez, muscade !
dit l'Escamoteur,
il pleut des grenouilles !
— J’ai perdu la clé de mes songes creux,
dit le Rêveur,
fatigué du mol oreiller de sa nuit vagabonde.
— Chimère est droit chemin !
dit l’Égaré,
prisonnier du jardin aux sentiers qui bifurquent.
— Plus on est de fous, plus on rit !
dit le Nocher,
qui voit venir à lui, brasillante, la rive stygienne.
Calho te, le chien !

-----

1. Corneille. Le Menteur. Acte II. Scène V. Vers 673.

2. « Il est doux, quand les eaux de la vaste mer se trouvent soulevées par les vents, d’assister depuis la terre au péril d’autrui. »

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot tayqj ?

Fil RSS des commentaires de cet article