Christine Belcikowski

Publications 4

La place des femmes dans le Panthéon Nadar

Rédigé par Belcikowski Christine 2 commentaires

nadar pantheon_1.jpg

Ci-dessus : le Panthéon Nadar. 1851.

Félix Tournachon (1820-1910), dit Nadar, illustre photographe, est aussi un grand caricaturiste. En 1851, il broche dans son Panthéon Nadar les portraits de 249 écrivains et journalistes de son temps.

nadar_pantheon_4.jpg

Le Panthéon Nadar comprend seulement 11 femmes. Le buste de George Sand (1804-1876), née Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant, trône sur une colonne située au départ du cortège panthéonesque. Au pied de la colonne, on reconnaît Balzac, Chateaubriand, Frédéric Soulié, Victor Hugo, etc.

nadar_pantheon_2.jpg

Ci-dessus : 9 femmes sur un plateau.

Les bustes de 9 autres femmes constituent l'ornement du plateau que porte sur sa tête Ernest Legouvé (1807-1903), écrivain connu, entre autres, pour ses conférences sur les droits des femmes et son cours au Collège de France sur l'histoire morale des femmes (1847). Il publiera en 1864 La Femme en France au XIXe siècle, et en 1884 Une éducation de jeune fille.

nadar_pantheon_5.jpg

Ci-dessus : Elizabeth Harriet Beecher Stowe à côté d'Ernest Legouvé.

Le visage d'une autre femme encore figure en arrière-plan, à côté de celui d'Ernest Legouvé plateauphore. Il s'agit du visage de Madame H. Becker Stowe (1811-1896), auteur de La Case de l'oncle Tom et autres textes d'inspiration abolitionniste.

nadar_pantheon_3.jpg

Les bustes rassemblés sur le plateau d'Ernest Legouvé supporter des dames, sont ceux des femmes suivantes :

144. Mme Charles Reybaud (1802-1870), née Henriette Étiennette Fanny Arnaud, romancière.
145. Mme Amable Tastu (1798-1885), née Sabine Casimire Amable Voïart, poète, polygraphe.
146. Mme Desbordes Valmore (1786-1859), poète.
147. Comtesse d'Agoult (1805-1876), alias Daniel Stern, née Marie Catherine Sophie de Flavigny, romancière, historienne, essayiste.
148. Mme Anaïs Ségalas (1811-1893), née Anne Caroline Menard, poète, dramaturge, romancière.
149. Mme Louise Collet (1810-1876), née Louise Révoil de Servannes, romancière, historiographe, auteur d'une célèbre correspondance avec Gustave Flaubert.
150. Mme de Girardin (1804-1855), née Delphine Gay, alias Charles de Launay, romancière, dramaturge, journaliste.
151. Mme Clémence Robert (1797-1872), poète, auteur de romans historiques d'inspiration féministe et républicaine.
152. Mme Esquiros (1819-1886), née Adèle Julie Battanchon, poète, auteur d'autres textes représentatifs du romantisme socialiste, membre actif du Club des femmes et de la Société de l'éducation mutuelle des femmes en 1848, co-fondatrice, avec Eugénie Niboyet et Louise Colet, de La Voix des Femmes en 1848, puis de L'Opinion des Femmes en 1851.

Un beau plateau ! Mais pourquoi, hormis la correspondance de Louise Collet, qui nous renseigne, dit-on, sur le grand Flaubert, ne lit-on plus les œuvres des 9 auteurs, autrices, auteuses, supporté.e.s par l'incomparable et parfaitement oublié Ernest Legouvé ci-dessus ? Pourquoi ne les réédite-t-on pas ?

Lecteurs, lectrices, encore un effort ! On trouve la plupart de ces œuvres sur le site numérique de la BnF, Gallica.

Classé dans : Histoire Mots clés : aucun

2 commentaires

#1  - IsabelleLouise a dit :

Merci infiniment pour ce complément à l'actuelle exposition de la Bibliothèque nationale de France (jusqu'au 3 février 2019) ; les femmes du "Panthéon Nadar" m'avaient beaucoup intriguées, et j'ai trouvé sur votre site internet des informations précises et fort intéressantes.

Répondre
#2  - Belcikowski Christine a dit :

Cette place des femmes dans le Panthéon Nadar m'a intéressée la première.
Merci de votre retour.
Christine Belcikowski

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot payp ?

Fil RSS des commentaires de cet article