Christine Belcikowski

Publications 4

Les deux mariages de Délia Clauzel et de Georges Schiff Giorgini. Première partie

Rédigé par Belcikowski Christine 1 commentaire

En 2005, dans Un pedigree, récit en forme « de constat ou de curriculum vitae », écrit, dit-il, pour en finir avec une vie qui n'était pas la mienne », Patrick Modiano évoque la personne de Georges Schiff Giorgini, banquier et homme d'affaires italien avec qui Albert Modiano (1912-1977), son père, a entretenu des relations mystérieuses.

« Les autres relations de mon père sous l’Occupation, du moins celles que je lui connais : un banquier italien, Georges Giorgini-Schiff et son amie Simone qui se mariera plus tard avec le propriétaire du Moulin-Rouge, Pierre Foucret. Giorgini-Schiff avait ses bureaux 4 rue de Penthièvre. Mon père lui a acheté un très gros diamant rose, la « croix du Sud » qu’il tentera de revendre après la guerre, quand il n’aura plus un sou. » (1)

giorgini_pise.jpg

Ci-dessus : palazzo Giorgini à Pise.

Né le 14 janvier 1895 à Pise, fils de Roberto Schiff, éminent chimiste, professeur à l'université de Pise, descendant d'une famille juive anciennement venue d'Allemagne, et de Matilde Giorgini, descendante par son père de l'illustre famille Paleologo, et par sa mère de l'illustre écrivain Alessandro Manzoni (2), Georges Schiff Giorgini, comte Paleologo, est un banquier et administrateur de sociétés richissime.

clauzel_delia_mariage1.jpg

1. Le Gaulois : littéraire et politique. 29 mars 1928.

Le 12 mars 1928, Georges Schiff Giorgini épouse à Cimiez (Alpes-Maritimes) Mademoiselle Délia Clauzel, fille du comte Clauzel, ministre plénipotentiaire, et de la comtesse, née Bomberghem.

clauzel_delia.jpg

Ci-dessus : 15 mai 1909. Naissance de Marie Louise Adélaïde Jeanne Henriette Clauzel. État-civil de Paris. Naissances. 1909. XVIe arrondissement. 16 16N 101_C. Vue 10.

clauzel_delia_genealogie.jpg

Née le 15 mai 1909 à Paris, Marie Louise Adélaïde Jeanne Henriette Clauzel, dite Délia, est l'arrière-arrière petite-fille du Maréchal Clauzel, né à Mirepoix (Ariège). Âgée de 19 ans lors de son mariage avec Georges Schiff Giorgini, mère de Robert Georges Bertrand Guy Schiff Giorgini le 30 septembre 1928, puis d'Ellis Schiff Giorgini le 17 décembre 1931 (3), Délia Clauzel devient dans le même temps une figure de la vie parisienne, arbitre de toutes les élégances. Georges Schiff Giorgini, son mari, développe, 4 rue de Penthièvre (XVIIIe arr.), ses activités de président directeur général des sociétés suivantes : Société générale foncière (1919-1939); Société générale foncière (1939-1970); Financière et industrielle des pétroles S.A. (ex-Malopolska) ; Société générale foncière-AEF et AFN, dont Albert Modiano administrera la branche marocaine à partir des années d'Occupation(4).

62_ruedelatour.jpg

Ci-dessus : à Paris, vue du 62 rue de la Tour aujourd'hui.

Le couple Schiff Giorgini réside 1 rue de Buenos Aires (VIIe arr.) jusqu'en 1931, puis 62 rue de la Tour (XVIe arr.). Il séjourne également à la Villa Giorgini, sise à Piazza Montignoso, en Toscane.

villa_giorgini.jpg

Ci-dessus : Villa Giorgini à Piazza Montignoso, en Toscane. Art Tribune.

clauzel_delia_1928.jpg

Ci-dessus : Délia Clauzel en 1928. Vogue. Octobre 1928.

clauzel_delia_1929.jpg

Ci-dessus : en juin 1929, à l'occasion du tournoi international de polo de Vienne, Monsieur et Madame Schiff Giorgini. Ambassades et consulats : revue de la diplomatie internationale. Juin 1929.

clauzel_delia_1930.jpg

Ci-dessus : Madame Schiff Giorgini, née Délia Clauzel, prix d'excellence au concours d'élégance en automobile du dimanche 20 juillet 1930 à La Baule. Delage 23 C.V. L'Ouest-Éclair. 24 juillet 1930.

clauzel_delia_janvier_1932.jpg

Ci-dessus : en janvier 1932, M. et Mme Schiff Giorgini ont donné un dîner suivi d'une soirée des plus réussies. Le Figaro : journal non politique. 24 janvier 1932.

clauzel_delia_autre_photo2.jpg

clauzel_delia_autre_photo.jpg

clauzel_delia_1934.jpg

Ci-dessus : Madame Schiff Giorgini, née Délia Clauzel, en 1934. Photo Horst P. Horst pour Vogue. 15 mars 1934. Conde Nast Collection. 592324931.

clauzel_delia_ski1.jpg

Ci-dessus, à droite sur l'image : en mars 1934 à Zurs, dans les Alpes tyroliennes, Madame Schiff Giorgini. Vogue. Mars 1934.

clauzel_delia_minaudiere.jpg

Ci-dessus : « Van Cleef et Arpels ont lancé, voici un an, au lieu de l'éternel sac du soir, une boîte métallique, nette, nue, sans poignée. À cause de la matière, des pierres, du travail, c'est un bijou précieux aussi bien qu'un accessoire pratique. Ils l'ont appelée Minaudière parce qu'elle favorisait les gestes de la coquetterie. En 1935, Madame Schiff Giorgini, dans une large robe de Piguet en plumetis blanc et faille verte, paraît d'autant plus menue qu'elle manie sa Minaudière C'est un chef-d'œuvre de Van Cleef et Arpels, en émail, laque noire et or, orné d'un motif de diamants. Une amusante petite montre est dissimulée dans l'épaisseur, on peut la tirer pour consulter l'heure. À l'intérieur, d'émail noir et d'or également, se logent les accessoires ». Vogue. Juin 1935.

clauzel_delia_ski2.jpg

Ci-dessus, de gauche à droite sur l'image : en 1935, au club de ski de Corviglia, Madame Sokal, le docteur Sangro, président du club et Madame Schiff Giorgini. Vogue. 1935.

laforgue_rene.jpg

Ci-dessus : René Laforgue, dans les années 1930.

Le 11 février 1937, Georges Giorgini et Delia Clauzel divorcent. Le 28 juin 1839, Delia Clauzel se remarie avec René Joseph Laforgue, né le 5 novembre 1894 à Thann (Haut-Rhin), médecin psychiatre qui est depuis deux ans son psychanalyste, et qui a été de 1932 à 1937, celui de Françoise Dolto.

laforgue_rene_1894.jpg

Ci-dessus : 5 novembre 1894 . Naissance de René Joseph Laforgue. Archives nationales. Base Léonore. Cote : 19800035/380/51012. René Joseph Laforgue.

Après avoir étudié la médecine à Berlin et soutenu en 1919 à Paris une thèse consacrée à à « l'affectivité dans la schizophrénie », René Laforgue déploie une activité de pionnier de la psychanalyse. Cepdant qu'il noue des liens avec Freud à Vienne, et aussi avec les psychanalystes de Berlin, il crée en 1926 avec René Allendy et Édouard Pichon la Société psychanalytique de Paris, dont il devient le président. En 1927, il participe à la fondation de la Revue française de psychanalyse, impulsée par Marie Bonaparte. Il publie entre 1924 et 1939 La Psychanalyse et les névroses (en collaboration avec René Allendy) (1924) ; L'Échec de Baudelaire (1932) ; Misère de l'homme (1932) ; Clinique psychanalytique : conférences faites à l'institut de psychanalyse de Paris (1936). Adhérent à la Ligue internationale contre le racisme, il est membre de son Comité directeur jusqu'à la guerre de 1939. Attiré par les relations brillantes, il bénéficie d'une clientèle importante, qui lui a permis de s'affranchir de la pauvreté de sa jeunesse.

laforgue_rene_mariages.jpg

Ci-dessus : mentions portées en marge de l'extrait de naissance de René Joseph Laforgue. Archives nationales. Base Léonore. Cote : 19800035/380/51012. René Joseph Laforgue.

Marié le 20 mai 1922, à Strasbourg, avec Paulette Marthe Erikson [Erichson], qui devient également analyste, René Laforgue la quitte en 1938 pour épouser Délia Clauzel le 23 juin 1939. « Le mariage avec sa seconde épouse, déjà divorcée et qui fut son analysante, fit scandale dans le groupe parisien auquel il appartenait. La famille Freud prit parti pour la première épouse, notamment Anna qui était son amie » (5). « Délia Clauzel était issue de la grande bourgeoisie de droite et passionnée d'orientalisme et d'ésotérisme » (6). Épouse de Georges Schiff Giorgini, président directeur général de sociétés basées au Maroc, sœur de Louis Bertrand Clauzel (1908-1992), ministre plénipotentaire auprès du roi du Maroc, elle nourrissait une curiosité toute particulière des mœurs et des coutumes du royaume chérifien. « À travers elle, René Laforgue s'éloigna du freudisme classique pour se tourner vers des interrogations spiritualistes » (7). Mais dès 1932, le livre Misère de l'homme, marquait déjà pour René Laforgue « le point de départ de la lutte douloureuse et tragique qu'il soutiendra contre ses confrères trente années durant. « Son itinéraire professionnel est marqué par une lutte permanente contre l’orthodoxie médicale et par une ambition acharnée. » (8)

1. Patrick Modiano. Un pedigree, p. 19. Gallimard. Coll. Folio. 2011.

2. Alessandro Manzoni (Milan, 1785-1873, Milan) est un poète, dramaturge et prosateur romantique considéré comme l'un des plus importants écrivains italiens. Son roman Les Fiancés, en italien I promessi sposi, constitue l’un des écrits majeurs de la littérature italienne en tant qu'œuvre la plus représentative du Risorgimento et du romantisme italien, et œuvre qui a eu en tant que telle une grande influence sur la définition d'une langue nationale italienne. Alessandro Manzoni est aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé. Il est sénateur du royaume de Sardaigne, de 1860, en plein Risorgimento, à 1861, date de la création du royaume d'Italie après l'unification de la péninsule.

3. Robert Georges Bertrand Guy Schiff Giorgini, associé aux affaires africaines de son père, épouse Jacqueline des Roys d'Eschandelys (1934-2006). Le 22 mai 1967, l'Assemblée de la Société générale foncière ratifie sa nomination au poste d'administrateur. Cf. Journal de Genève, p. 4. 29 mai 1964. Guy Schiff Giorgini mourra à l'âge de 55 ans le 19 octobre 1983 à Neuilly. Ellis Schiff Giorgini épouse Maria Milos, puis Danièle Mazerm, dont il aura deux enfants. Le 24 mai 1967, il est nommé, lui aussi, administrateur de la Société générale foncière. Cf. Journal de Genève, p. 6. 24 mai 1967.

4. Cf.Les entreprises coloniales françaises ; Société générale foncière (1919-1939) ; Les entreprises coloniales françaises. Société générale foncière (1939-1970) ; Les entreprises coloniales françaises. Française industrielle et commerciale des pétroles, puis Financière et industrielle des pétroles. ; Les entreprises coloniales françaises. Société générale foncière. Afrique équatoriale française et Afrique du Nord ; Les entreprises coloniales française. Modiano (Albert) (1912-1977).

5. Jalil Bennani. Psychanalyse en terre d'Islam, pp. 338-339. Éditions Érès. 2000.

6. Élisabeth Roudinesco et Michel Plon. Dictionnaire de la psychanalyse, p. 616. Troisième édition. Fayard. Fayard. 2006

7. Jalil Bennani. Psychanalyse en terre d'Islam, pp. 338-339. Éditions Érès. 2000.

8. Ibidem.

Classé dans : Histoire Mots clés : aucun

1 commentaire

#1  - Michel Caire a dit :

Bel article, bien documenté. Merci

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot xqjzcl ?

Fil RSS des commentaires de cet article