Une forme noire

Une forme noire,
entrevue par la fenêtre
au fond d’un jardin
me reste en mémoire,
ou plutôt la surprise
d’une chose encore jamais vue,
qu’est-ce que c’est ?
De l’inquiétante étrangeté
d’une forme qu’on n’a pas dans son imagier,
d’une forme sans nom,
d’une forme sans pourquoi.
Dieu modela encore du sol toutes les bêtes sauvages et tous les oiseaux du ciel
et il les amena à l’homme pour voir comment celui-ci les appellerait :
chacun devait porter le nom que l’homme lui aurait donné,
dit la Genèse.
C’est ainsi aussi que le monde se fait.
Mais d’où vient que tu ne sais pas
nommer cette forme ?

Une réponse sur “Une forme noire”

  1. il y a peu, une forme noire losangique épaisse s’est coincée au plafond à l’intersection de deux mur. Au bout de trois jours Phuong est allé voir de quoi il s’agissait, s’est déployée alors une énorme araignée qui m’a effrayée .
    Il l’a emprisonnée dans un verre et portée dans le jardin.
    Moi si j’en avais eu le courage je l’aurais tuée, écrabouillée.

    Un baiser pour Krysia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *