Un fragment d’adresse révolutionnaire sous le Petit Couvert

 

Ci-dessus : Section A n°?

J’étais passée jusqu’ici sans la voir devant cette adresse à demi cachée par une devanture en bois sous le Petit Couvert, ou, comme disent les vieux Mirapiciens, sous le couvert Vidal (autrefois couvert de la Porte de la Roque). Relative au découpage urbain mis en oeuvre en 1790 par l’administration révolutionnaire, l’adresse en question se trouve immédiatement à gauche de celle qui subsiste au-dessus de la porte de l’ancienne maison de l’astronome Jacques Vidal 1Cf. La dormeuse blogue : Jacques Vidal astronome, “un pareil homme dans l’enceinte de cette petite ville” ; Jacques Vidal astronome et coetera… De Mirepoix aux Pyrénées – 2ème journée de printemps de l’histoire locale à Mirepoix : La dormeuse blogue 3 : A Mirepoix – Moulon de… la porte d’Aval, rue Courlanel, le Grand Couvert, place Saint Maurice et grande place – n°128 à 166. et qui indique quant à elle, de façon bien visible, « Section A n°176 » 2Cf. La dormeuse blogue 3 : Quelques reliques du Mirepoix de la Révolution..

 

Ci-dessus : Section A n°176 ; maison de Jacques Vidal.

A voir pour le sentiment de la profondeur du temps, pour se souvenir de la Révolution, pour l’élégante simplicité de ces inscriptions, et pour l’amour des signes, tels qu’en eux-mêmes.

Notes   [ + ]

Ce contenu a été publié dans Légendes urbaines, Midi-Pyrénées, Moulons de Mirepoix, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.