A propos de l’ancien château de Portes, ou Manses

manses_chateau_1874.jpg

 

Vue de l’ancien château des marquis de Portes à Manses en 1874.

En 1874, le château que l’on voit ci-dessus se trouve déclaré en état d’abandon 1Cf. Patrimoine Midi-Pyrénées. Château de Roques.. C’est l’ancien château de Portes, ou de Manses 2Le village de Manses a porté le nom de Portes, celui du marquisat éponyme, de 1747 à 1899., tel qu’il a été réaménagé dans les années 1850-1855 3Indication d’Emile Kapfer : « Selon la matrice cadastrale, des travaux important ont été réalisés au château de Portes au cours des années 1850 1852 1855. », avant d’être abandonné au profit d’un nouveau château, construit à proximité de Teihet, sur l’emplacement de l’ancienne métairie de Roc. Ce nouveau château porte par suite le nom de Roques.

C’est à partir de 1886 que Adèle Gordon Hutton, veuve du comte Henri François Maurice de Portes 4Cf. Christine Belcikowski. A propos de la famille de Portes de Pardailhan, qui donna son nom, de 1747 à 1899, au village de Manses., entreprend la démolition de l’ancien château de Portes afin d’en réemployer les pierres au profit du nouveau château de Roques. En 1897, de l’ancien château de Portes, il ne reste plus à Manses que les colonnes de la cour d’honneur et le portail du parc, parc établi jusqu’alors derrière l’église, « dans le pré, proche le dit château, qui était en 1683 communément appelé du prieuré » 5Archives départementales de l’Ariège. Document 279EDT/CC1. Compoix de Manses (1683). Biens nobles de Madame la comtesse de Bieule. Vue 180. Cf. aussi Christine Belcikowski. Essai de chronologie de la baronnie de Lapenne et du fief de Manses avant 1747.

En février 1939, Paul Georges Henri de Portes, neveu du comte Henri François de Portes, vend le château de Roques et le domaine de Manses à Christian Vieljeux. Le château a été revendu plus tard.

Je tiens d’Emile Kapfer, ancien homme de confiance de Christian Vieljeux auquel j’ai rendu visite récemment, la vue du château de Portes des années 1850 reproduite ci-dessus. J’ignore d’où le dessinateur tire sa source. M. Kapfer m’a permis également de photographier les scans de photos qui suivent. Prises dans les années 1960, i.e. au début de la photo couleur, ces images montrent, dans le cadre d’une fête de style médiéval, organisée sur le « pré qui était en 1683 communément appelé du prieuré », ce qui reste alors à Manses de l’ancien château de Portes, à savoir les colonnes de la cour d’honneur.

manses_chateau_1960_1.jpg

 

manses_chateau_1960_2.jpg

 

manses_chateau_1960_3.jpg

 

manses_ecuries_1960.jpg

 

manses_ecuries_2016.jpg

 

Photographiées par mes soins en avril 2016 à Manses, les anciennes écuries n’avaient plus de toit. Elles ont depuis lors été recouvertes.

Je vais publier prochainement sur ce blog les articles dédiés à l’histoire de Manses, ou de Portes, que M. Emile Kapfer a bien voulu me confier. A suivre donc. Avec passion.

References   [ + ]

1. Cf. Patrimoine Midi-Pyrénées. Château de Roques.
2. Le village de Manses a porté le nom de Portes, celui du marquisat éponyme, de 1747 à 1899.
3. Indication d’Emile Kapfer : « Selon la matrice cadastrale, des travaux important ont été réalisés au château de Portes au cours des années 1850 1852 1855. »
4. Cf. Christine Belcikowski. A propos de la famille de Portes de Pardailhan, qui donna son nom, de 1747 à 1899, au village de Manses.
5. Archives départementales de l’Ariège. Document 279EDT/CC1. Compoix de Manses (1683). Biens nobles de Madame la comtesse de Bieule. Vue 180. Cf. aussi Christine Belcikowski. Essai de chronologie de la baronnie de Lapenne et du fief de Manses avant 1747.

2 réponses sur “A propos de l’ancien château de Portes, ou Manses”

  1. Un très grand merci pour tous ces beaux reportages qui nous font rêver.
    Je n’ai découvert votre blog que très récemment, au hasard de ma généalogie, concernant vos reportages sur Mazerettes. … de très belles photos, agrémentées d’une lecture passionnante et enrichissante, un magnifique délice…. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *