Vues du château de Sibra avant le remaniement entrepris en 1880 par la famille Villary de Fajac

 

Ci-dessus : entrée du château de Sibra avant 1880.
Cliquez sur les images pour les agrandir.

Les photos réunies ici sont rares et précieuses. Elles proviennent d’une collection particulière, que j’ai eu la chance de pouvoir consulter. Prises à la fin des années 1870, elles donnent à voir le château et le parc de Sibra avant le remaniement entrepris par la famille Villary de Fajac en 1880. Fief des seigneurs de Saint-Georges depuis 1597, acquis en 1797 par Jean Marc, Jean Baptiste et Pierre Espert, le domaine se trouve racheté sous le Second Empire par Alcide de Fajac, promoteur de la ligne de chemin de fer Pamiers-Mirepoix-Limoux. L’antique château fait en 1880 l’objet du remaniement en style troubadour que nous lui voyons aujourd’hui.

Ces photos ont dû être prises juste avant le remaniement ou dans les suites immédiates de ce dernier. On voit qu’il faudra encore du temps et des soins avant de pouvoir jouir ici des charmes d’un parc à l’anglaise. La miellerie par exemple (cf. infra) se trouve encore dans une zone pelée. Le château lui-même se trouve adossé à des prés dans lesquels on étend et fait blanchir le linge.

Ce détail de la grande lessive qui claque au vent dans les prés du château symbolise à lui seul les us et coutumes d’un autre temps. Assistés par une domesticité nombreuse, Monsieur et Madame Villary posent sur les photos en témoins et mainteneurs de la vita bona, la vie bonne, empreinte ici encore, comme il se doit, de la simplicité des moeurs anciennes. Les teintes passées du tirage photographiques vont de pair avec le caractère suranné de la pose. De façon émouvante, l’image se charge ici de conserver la mémoire d’un rêve, ou d’une illusion, dont nous n’étions pas, mais dont nous savons le charme puissant, au regard des rêves, ou des illusions, que nous poursuivons nous-mêmes.

 

Ci-dessus : le château de Sibra et ses dépendances dans le paysage d’avant 1880.

 

Le château de Sibra et l’ancien pigeonnier avant 1880.

 

Ci-dessus : la miellerie au début des années 1880.

 

Ci-dessus : à gauche sur l’image, Madame Villary de Fajac probablement.

 

Ci-dessus : de dos, Monsieur Villary de Fajac probablement.

 

 

Ci-dessus : la colonnade, i. e. l’une des fabriques du parc, dans les années 1880.

 

 

Ci-dessus : la colonnade en juin 2011.

 

Ci-dessus : la miellerie en juin 2011.

 

Ci-dessus : l’entrée du château de Sibra, dans les années 1910.

 

Ci-dessus : le château face au parc, dans les années 1910.

 

Ci-dessus : le château face au parc, en juin 2011.

A lire aussi : Dans le parc du château de Sibra

Ce contenu a été publié dans Midi-Pyrénées, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Vues du château de Sibra avant le remaniement entrepris en 1880 par la famille Villary de Fajac

  1. Marguliew dit :

    Superbes photos d’un temps maintenant qui parait si lointain ! Tu écris à ce sujet des mots très beaux !

  2. Françoise Brown dit :

    Vous nous offrez là un beau voyage dans le passé. Ces photos sont un précieux témoin de ce temps et vos
    commentaires les accompagnent si bien.

  3. Gironce dit :

    Je regrette l’ancienne version du château, miroir de notre vielle culture languedocienne, d’un charme désuet et authentique. L’orgueil à démoli en partie ce qui représentait un mode de vie rural et noble, pour une pâtisserie indigeste et totalement artificielle. Quant aux moyens employés pour ce faire… je préfère ne pas y penser.
    C’est un Versailles du 19e. déclinant et malheureusement ariégeois. Tout ce dont j’ai horreur. Cela sonne faux dans notre si belle Ariège !
    Pardon.

  4. o. de la Tour dit :

    Bonjour,

    Encore à nouveau merci pour ces belles photos et commentaires sur votre blog! la photo du « chateau de Sibra et ses dépendances » me semble être en réalité le château de Fajac la Selve propriété précédente de Villary de Fajac. Je vous invite à regarder la photo suivante:
    https://www.facebook.com/photo.php?fbid=471249309585044&set=a.437578826285426.94410.205199196190058&type=1&theater
    Félicitations pour ce que vous faites, c’est un plaisir de vous lire.

    • La dormeuse dit :

      Bonjour et merci pour les infos et remarques relatives à l’article ci-dessus.
      J’ai rapporté dans cet article les infos transmises par le propriétaire des photos. Je me garde donc de prétendre à une certitude personnelle.
      Il me semble toutefois que la première photo de l’article correspond bien à l’entrée du château de Sibra. Et je reconnais, dans d’autres encore, le Sibra que j’ai visité. Quant à la vue générale… S’il s’agit en l’occurrence du château de Gaja la Selve, il me semble que cela ne change rien au phénomène que constate l’article : comme dit l’un de mes lecteurs, suite aux rénovations de la fin du XIXe siècle, « l’orgueil a trop souvent démoli en partie ce qui représentait un mode de vie rural et noble, pour une pâtisserie indigeste et totalement artificielle ».

      Les photos que l’on m’a communiquées sont en tout cas très belles. Je suis heureuse de les avoir vues et de pouvoir partager l’émotion qu’elles inspirent.

  5. o. de la Tour dit :

    Petit détail supplémentaire:il y avait aussi des ruches à Fajac laSelve! La photo précédant le lac des colonnes ancienne représente ce qui s’appelait en effet à Sibra « le pavillon de chasse » ou « chalet » date de l’époque des enfants de Madame Lampre présents sur la photo. Merci encore!

Les commentaires sont fermés.