Au bord de l’Hers – Un petit coléoptère couleur turquoise

 

Ci-dessus : au soleil de midi, l’insecte-bijou, dit hoplia caerulea, ou hoplie bleue, disparaît dans sa propre splendeur.

A lire aussi : Heures fantasques au bord de l’Hers

Ce contenu a été publié dans Midi-Pyrénées, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Au bord de l’Hers – Un petit coléoptère couleur turquoise

  1. Martine Rouche dit :

    Tu as raison, il faut prêter grande attention aux scarabées ! … Vois où  » the gold bug  » a mené William Legrand …….Mais peut-être la couleur est-elle primordiale ? …

    • La dormeuse dit :

      I sent for you that I might have your counsel and assistance in furthering the views of Fate and of the bug…
      in The Gold Bug

      « Je vous ai envoyé chercher pour vous demander conseil et assistance dans l’accomplissement des vues de la Destinée et du scarabée… »
      in Le Scarabée d’or.

  2. Marguliew dit :

    Le scarabée est, pour moi, un animal, insecte fascinant ! Depuis ceux des anciens Egyptiens jusqu’à celui de Poe, il nourrit un imaginaire de forme bizarre pour nous, de couleurs comme celui-ci, bleu magnifique qui devient bijou scintillant de lumière quand le soleil brille intensément et je suis content car j’ai pu en sauver un gros venu hier soir se perdre dans le salon, attiré par la lumière des lampes. Cet insecte me parait symbole de sagesse, de vie ! Je ne pourrais dire pourquoi mais, quoi qu’il en soit, je l’aime ! C’est un trésor de la Nature si riche en merveilles !

Les commentaires sont fermés.