De quelques vestiges archéologiques sur le site de la maison de Frédéric Soulié à l’Abbaye-aux-Bois

On sait qu’en 1838 Frédéric Soulié achète à Bièvres, dans l’Essonne, les quelques ruines qui subsistent de l’Abbaye-aux-Bois, ancien couvent de bénédictines, datant du XIIIe siècle. Le couvent, à l’époque où il a été construit, se trouve situé au coeur de la forêt du Val Profond, d’où son nom d’Abbaye-aux-Bois. Les religieuses l’abandonnent au XVIIe siècle pour s’installer à Paris dans un nouveau couvent, l’actuel Val-de-Grâce.
 
J’ai déjà évoqué dans deux articles La maison de Frédéric Soulié à l’Abbaye-aux-Bois et De l’abbaye Notre-Dame de la Roche à l’Abbaye-aux-Bois – Le cercle topographique – Frédéric Soulié et la maison de Lévis Mirepoix. Je cherche depuis lors à situer dans Bièvres l’endroit où se trouve l’ancienne maison de Frédéric Soulié afin de voir ce qui subsiste de cette dernière. J’ignore de surcroît l’adresse actuelle de cette maison. On trouve seulement sur la page « Célébrités » du site municipal, intitulé Bièvres – Un village aux portes de Paris, la vague indication suivante : « A Bièvres, sur la route d’Igny, l’auteur des Mémoires du Diable, Frédéric Soulié, habitait une des dernières maisons, à droite en sortant du village… Frédéric Soulié travaillait là, paisible, avec de la verdure sous les yeux… ». Mais la topographie du « village » en question a beaucoup changé depuis le XIXe siècle, de telle sorte que j’échoue à repérer sur Street View une façade susceptible d’être celle de la maison que je recherche. La maison, aux dernières nouvelles, aurait été transformée en auberge. Ces dernières nouvelles (fournies par la base Mérimée du ministère de la Culture : Ref. Mérimée IA00027895) datent toutefois de 1980… Je viens d’écrire à la mairie de Bièvres dans l’espoir d’obtenir une adresse peut-être, – une photo, qui sait ?

Ci-dessus : Bièvres, abbaye du Val Profond, détail du plan de 1738 ; cliché Inv. Vialles, 79 91 202 P.

Ci-dessus : Ref. Mérimée IA00027895

Toujours en quête d’informations nouvelles concernant l’ancienne maison de Frédéric Soulié à l’Abbaye-aux-Bois, j’ai trouvé il y a peu, dans les Inscriptions de la France du Ve siècle au XVIIIe, recueillies et publiées en 1877 par M.F. de Guilhermy 1Collection de documents inédits sur l’histoire de France, publiés par les soins du ministre de l’Instruction publique, troisième série, archéologie – Inscriptions de la France du Ve siècle au XVIIIe, recueillies et publiées par M.F. de Guilhermy, tome III, ancien diocèse de Paris, pp. 253-254, Imprimerie nationale, Paris 1877., quelques indications relatives aux objets archéologiques découverts sur le site de la dite maison. Je reproduis ci-dessous les deux pages consacrées par M.F. de Guilhermy aux objets en question.

 

 

Ci-dessus : Ref. Mérimée IA00027895

J’ai déjà mentionné ailleurs le travail de fouille mené par l’architecte Alexandre Bourla sur la propriété de Frédéric Soulié et à la demande de ce dernier. L’un des chapiteaux mis à jour à la faveur de ces fouilles a été donné en 1844 au musée de Cluny, et il se trouve mentionné dans le Catalogue et description des objets d’art de l’antiquité, du moyen âge et de la Renaissance exposés au musée / [Musée des Thermes et de l’hôtel de Cluny] 2Edmond du Sommerard, Catalogue et description des objets d’art de l’antiquité, du moyen âge et de la Renaissance exposés au musée / [Musée des Thermes et de l’hôtel de Cluny], p. 8, éditions Hôtel de Cluny, 1881.. Je continue bien sûr à guetter toute information qui se présenterait à nouveau concernant l’ancienne maison de Frédéric Soulié à l’Abbaye-aux-Bois.

 

Ci-dessus : A. Capaul, Hameau de l’Abbaye-aux-Bois, circa 1910.

Notes   [ + ]

1. Collection de documents inédits sur l’histoire de France, publiés par les soins du ministre de l’Instruction publique, troisième série, archéologie – Inscriptions de la France du Ve siècle au XVIIIe, recueillies et publiées par M.F. de Guilhermy, tome III, ancien diocèse de Paris, pp. 253-254, Imprimerie nationale, Paris 1877.
2. Edmond du Sommerard, Catalogue et description des objets d’art de l’antiquité, du moyen âge et de la Renaissance exposés au musée / [Musée des Thermes et de l’hôtel de Cluny], p. 8, éditions Hôtel de Cluny, 1881.
Ce contenu a été publié dans Frédéric Soulié 3, littérature. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à De quelques vestiges archéologiques sur le site de la maison de Frédéric Soulié à l’Abbaye-aux-Bois

  1. Martine Rouche dit :

    Quel regard précieux que celui de notre ami le baron de Guilhermy ! C’est à cet homme attentif que nous devons aussi de riches informations sur l’état de l’église cathédrale de Mirepoix …
    Je pense que la troisième mirepoise va se lancer le défi de t’apporter quelque chose de nouveau … Nous savons qu’elle a des ressources illimitées dans le domaine de la recherche fine !

  2. H Rumeau dit :

    Trouvé sur Wickipedia concernant la commune de Bièvres ;
    Le relief accidenté du territoire entraîne la formation de retenues d’eau naturelles, dont deux étangs à Vauboyen, un lac au lieu-dit « les Damoiseaux » à la frontière avec Igny sur le cours de la Bièvre, un lac au lieu-dit « l’Abbaye aux Bois » et deux petits bassins à la « Ferme Ratel » et aux « Mathurins » sur le cours de la Sygrie.

Les commentaires sont fermés.