Au XVIIIe siècle Salon du Livre d’Histoire Locale de Mirepoix

 

C’était dimanche dernier, 1 juillet 2012, le XVIIIe Salon du Livre d’Histoire Locale de Mirepoix, salon créé à la mémoire de Joseph Laurent Olive, grand défricheur des archives mirapiciennes, auteur de deux ouvrages indispensables, La Révolution de 1789 à Mirepoix (Ariège), publié en (1974) et Mirepoix en Languedoc et sa seigneurie, du Moyen Age à 1789, publié en 1979 1La première édition de ces deux ouvrages est aujourd’hui épuisée. La seconde édition de Mirepoix en Languedoc et sa seigneurie, du Moyen Age à 1789 est disponible auprès de l’association SLHLM. On trouve de temps en temps La Révolution de 1789 à Mirepoix (Ariège) en occasion sur Internet..

Le prix Joseph Laurent Olive, lors de ce XVIIIe Salon du Livre d’Histoire Locale de Mirepoix a été attribué à Marie-Antoinette Durrieu pour l’ouvrage intitulé Bertrand Clauzel, général de Napoléon.

Il naquit le 12 décembre 1772 à Mirepoix, dans l’Ariège. Ses parents, Gabriel et Blanche, étaient tous deux également natifs de l’Ariège, Gabriel de Lavelanet et Blanche de Roquefixade. Son père, fabricant de drap, devint maire de Mirepoix au début de la Révolution. Son oncle, Jean-Baptiste, élu maire de Lavelanet, représenta l’Ariège à la Législative, puis à la Convention… 2Marie-Antoinette Durrieu, Bertrand Clauzel, général de Napoléon, p. 23, Imprimerie Lussaud, 2012..

Aux côtés de Marie-Antoinette Durrieu, venu tout exprès de Paris, il y avait Gabriel Clauzel, descendant de Gabriel Clauzel (maire de Mirepoix en 1790 et en 1795) et du fils de ce dernier, Bertrand Clauzel, général de Napoléon.

 

Parmi les auteurs présents au Salon, il y avait aussi Antoine de Lévis Mirepoix, descendant de Charles Philibert Marie Gaston de Lévis Mirepoix, dernier seigneur de Mirepoix, guillotiné en 1794. Deux lointains petits-enfants du XVIIIe siècle se côtoient ici.

 

Les trois prix spéciaux du jury sont allés respectivement à Monique Dollin du Fresnel pour Pierre-Paul Riquet (1609-1680) – L’incroyable aventure du Canal des Deux-Mers 3Monique Dollin du Fresnel, Pierre-Paul Riquet (1609-1680) – L’incroyable aventure du Canal des Deux-Mers, éditions Sud-Ouest, 2012. Directrice des bibliothèques de Sciences Po Bordeaux, Monique Dollin du Fresnel est la descendante en ligne directe de Pierre Pol Riquet et de Henry Patrice Marie, comte Russell-Killough, plus connu sous le nom d’Henry Russell, pionnier de la conquête des Pyrénées. ; à Jean-Louis Ruffie pour La vie d’une population de montagnards dans les Pyrénées ariégeoises au XVIIe siècle 4Jean-Louis Ruffié, La vie d’une population de montagnards dans les Pyrénées ariégeoises au XVIIe siècle, Préface de E. Le Roy Ladurie, auto-édition, 2011. Jean-Louis Ruffié, médecin, dédie ici sa thèse d’histoire au Vicdessos de ses ancêtres. ; et au site Internet Histariège 5Le bureau de l’association Histariège, qui administre le site éponyme, comprend les membres suivants : Claude Aliquot, président, conservateur des Antiquités et Objets d’Art de l’Ariège, docteur en Histoire ; Yves André Cros, vice-président, Cercle Généalogique du Languedoc ; Etienne Dedieu, trésorier, maire de Saint Lizier, membre de la FASPA ; Annie Cazenave, secrétaire, ingénieur au CNRS ; Patrick Roques, vice-trésorier ; J.J. Pétris, secrétaire adjoint..

 

 

 

 

Si jamais vous ne connaissiez pas Histariège, chers lecteurs, courrez-y ! Cliquez sur me menu déroulant marqué « Communes » : toutes les communes de l’Ariège s’y trouvent répertoriées, assorties chaque fois d’une étude ainsi chapitrée : – Démographie – Approches historiques – Patrimoine – Divers – Pour en savoir plus… – Quelques références en archives – Sites Internet – Quelques célébrités – Notaires – etc. De quoi lire et s’instruire, voilà qui fait plaisir.

Toute de proximité, chaleureuse, bonne-enfant, l’atmosphère du Salon du Livre d’Histoire Locale de Mirepoix fait qu’on peut feuilleter les livres, dialoguer avec les auteurs et les autres visiteurs ; et de fil en aiguille, on se fait ici chaque année de nouveaux amis.

J’ai craqué bien sûr pour les livres primés, et encore pour quelques autres livres savantissimes, puissamment évocateurs de lieux dont l’histoire parle plus spécialement à mon coeur, Mirepoix, Vals, Toulouse, le Canal du Midi… J’ai ainsi rapporté dans mon corbillon, outre les livres mentionnés plus haut, le volume daté de 1979 du Congrès archéologique de France qui comprend de précieux articles concernant la bastide, la cathédrale et le palais épiscopal de Mirepoix, l’église de Vals, l’Aude, où je suis née, l’église de Saint Jean de Verges, l’église de Laroque d’Olmes, l’abbaye de Lagrasse, etc. ; La barque de poste du Canal du Midi (1673-1858) de Jean-Michel Sicard, membre de l’association des Amis de Riquet ; La vie à Toulouse sous Louis XIV de Jacques Arlet, médecin, membre de l’académie des Jeux Floraux, auteur déjà d’un Général La Fayette, Gentilhomme d’honneur, publié en 2008 ; La vie à Toulouse dans l’entre-deux-guerres du même Jacques Arlet. Je retrouve dans ce dernier ouvrage le parfum et la substance du Toulouse que mon père me racontait, celui de ses années de médecine et de sa turne place Saint-Georges.

 

 

Longue vie au Salon du Livre d’Histoire Locale de Mirepoix ! A l’année prochaine !

Notes   [ + ]

1. La première édition de ces deux ouvrages est aujourd’hui épuisée. La seconde édition de Mirepoix en Languedoc et sa seigneurie, du Moyen Age à 1789 est disponible auprès de l’association SLHLM. On trouve de temps en temps La Révolution de 1789 à Mirepoix (Ariège) en occasion sur Internet.
2. Marie-Antoinette Durrieu, Bertrand Clauzel, général de Napoléon, p. 23, Imprimerie Lussaud, 2012.
3. Monique Dollin du Fresnel, Pierre-Paul Riquet (1609-1680) – L’incroyable aventure du Canal des Deux-Mers, éditions Sud-Ouest, 2012. Directrice des bibliothèques de Sciences Po Bordeaux, Monique Dollin du Fresnel est la descendante en ligne directe de Pierre Pol Riquet et de Henry Patrice Marie, comte Russell-Killough, plus connu sous le nom d’Henry Russell, pionnier de la conquête des Pyrénées.
4. Jean-Louis Ruffié, La vie d’une population de montagnards dans les Pyrénées ariégeoises au XVIIe siècle, Préface de E. Le Roy Ladurie, auto-édition, 2011. Jean-Louis Ruffié, médecin, dédie ici sa thèse d’histoire au Vicdessos de ses ancêtres.
5. Le bureau de l’association Histariège, qui administre le site éponyme, comprend les membres suivants : Claude Aliquot, président, conservateur des Antiquités et Objets d’Art de l’Ariège, docteur en Histoire ; Yves André Cros, vice-président, Cercle Généalogique du Languedoc ; Etienne Dedieu, trésorier, maire de Saint Lizier, membre de la FASPA ; Annie Cazenave, secrétaire, ingénieur au CNRS ; Patrick Roques, vice-trésorier ; J.J. Pétris, secrétaire adjoint.
Ce contenu a été publié dans Midi-Pyrénées, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.