1903-2012. A Tarascon, la montagne de Soudour

 

Ci-dessus, de gauche à droite : Eugène Trutat, A Tarascon, la montagne de Soudour, 1903 ; C. Belcikowski, la même montagne, le 16 juin 2012.

La photo ancienne est plus belle que la photo moderne. Question de photographe, mais aussi de technologie. La photo couleur et le numérique font ici moins bien, moins beau, moins expressif, que la photo en noir et blanc et l’argentique. Ecco !

Ce contenu a été publié dans art, Midi-Pyrénées, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à 1903-2012. A Tarascon, la montagne de Soudour

  1. Martine Rouche dit :

    Il y a deux ans, j’ai fait une photo à peu près au même endroit que toi. Je regrette de n’avoir pas su alors le nom de l’éminence : il me semble que cela aide à s’approprier le lieu … Je le saurai pour la prochaine fois, d’autant que je lui trouve une jolie résonance !

  2. H Rumeau dit :

    Une belle montagne , que je ne connais pas . Je trouve que la couleur la rend moins dure .
    En un siècle elle n’a sans doute pas été érodée de plus de quelques millimètres , mais elle a perdu les dernières traces d’occupation agricole de ses basses pentes et reconquis une végétation arbustive .

Les commentaires sont fermés.