Par un jour bleu

Ἀναξαγόρας μὲν οὖν φησι διὰ τὸ χεῖρας ἔχειν φρονιμώτατον εἶναι τῶν ζῴων ἄνθρωπον·
« Anaxagore tient que l’humain est le plus intelligent des êtres parce qu’il a des mains. » 1Aristote. Parties des animaux. Livre IV. 687b.

La main qui fleurit comme un cimetière
serre fort la main de l’enfance,
charnue, rieuse,
de celles qu’on voit aux angelots
sur les tableaux des églises.

Elles vont ainsi, par un jour bleu,
sous les arbres du cours,
et elles se souviendront l’une de l’autre
toute leur vie durant.

Οὐ κεχώρισται ἀλλήλων τὰ ἐν τῶι ἑνὶ κόσμωι οὐδὲ ἀποκέκοπται πελέκει οὔτε τὸ θερμὸν ἀπὸ τοῦ ψυχροῦ οὔτε τὸ ψυχρὸν ἀπὸ τοῦ θερμοῦ.
« Les choses qui sont dans l’univers ne sont pas séparées ; il n’y a pas eu un coup de hache pour retrancher le chaud du froid ou le froid du chaud. 2Anaxagore. Fragments. 8.

Il n’y a pas eu un coup de hache.
Pas encore.

References   [ + ]

1. Aristote. Parties des animaux. Livre IV. 687b.
2. Anaxagore. Fragments. 8.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *