Le château de Terride en 1720

lhuillier_1720_renversee

 

Ci-dessus : détail de la Carte des Basses Pyrénées qui comprend les villes de Narbonne, Carcassonne, Alet, Limoux, Saverdun, Varilles, Foix, Mazères et Pamiers. 1720 / [Par Lhuillier 1César Alexandre L’Huillier de la Serre (circa 1695-1765), écuyer, ingénieur des Camps et Armées du Roy, père d’Anne François Victor L’Huillier de La Serre (1728-1790), ingénieur-géographe, directeur du dépôt des plans des colonies. et Villaret, ingénieurs géographes, sous la direction de La Blottière].– Échelle en lieue de 3 000 toises [1:29 000 env.].– 1 carte : ms. en coul. ; plusieurs feuilles réunies ; h. 133 x l. 344 cm sur une feuille de h. 151,5 x l. 363 cm. Orientée le nord en bas. Cadre et cartouche de titre. Ministère de la Défense. Etat-Major de l’Armée de terre. Service historique. Cote J 10 C 1331 (2).

Datée de 1720, cette carte m’a particulièrement intéressée, car elle donne l’état du château de Terride en 1720. Celui-ci alors se trouve dit « ruiné ». On sait qu’à partir de 1664, date de la mort de Jean de Lévis Lomagne, baron de Roquefort, aucun membre de la maison de Lévis n’a plus habité ce château. Le château a d’abord logé quelques serviteurs, puis servi de décharge ou de grange. Le 29 avril 1740, il est cédé à Gabriel Henri Bernard de Rieux, marquis de Boulainvilliers (1724-1798), frère d’Anne Gabrielle Henriette Antoinette Bernard de Rieux (1721-1736), défunte épouse de Gaston Pierre Charles de Lévis-Lomagne, seigneur de Mirepoix. Le marquis de Boulainvilliers, qui vit à Paris, ne séjournera jamais à Terride. Puis la Révolution vient. La suite est une autre histoire. Cf. La dormeuse blogue 3 : Le premier mariage de Gaston Pierre Charles de Lévis Lomagne ; Quand la maison de Lévis se défait du château de Mirepoix.

Orientée « le nord en bas », car établie par le ministère de la guerre afin de surveillance de la contrée à partir de la frontière des Pyrénées, la carte que vous voyez ci-dessus a été redressée par mes soins. Au regard de l’usage actuel, l’original est contre-intuitif. Voyez cet original ci-dessous :

lhuillier_1720_original

 

References   [ + ]

1. César Alexandre L’Huillier de la Serre (circa 1695-1765), écuyer, ingénieur des Camps et Armées du Roy, père d’Anne François Victor L’Huillier de La Serre (1728-1790), ingénieur-géographe, directeur du dépôt des plans des colonies.

Leave a Comment