L’ombre qui marche derrière toi

L’ombre qui marche
derrière toi,
c’est celle de ton âme
engloutie,
et tes mots
sont comme cette ombre.
Ne te retourne pas !
D’aile passagère,
ils s’évanouiraient.
Faits à la semblance des nuages,
ils reflètent une lumière
dont tu ignores la source,
mais souviens-toi des saints
qu’on voit dans les tableaux du Quattrocento,
suivis d’une vapeur légère,
d’une vapeur d’âme !
Ignorants eux aussi
d’où leur vient
leur destin,
ils font des miracles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *