27 août 1877. Funérailles d’un Ariégeois en mer

senegal

 

Ci-dessus : 35°N 23°50’O. Localisation du lieu des funérailles.

L’acte relatif au décès et aux funérailles du sieur Lafite en mer m’a été signalé par Claudine L’Hôte-Azéma. Il figure dans un registre d’état-civil d’Aigues-Vives. Cf. Archives dép. de l’Ariège. Aigues-Vives. 4E12. Naissances, mariages, décès. 1874-1884. Page 77/230. Je rapporte ici l’acte de décès du sieur Lafite, natif de Villeneuve d’Olmes (Ariège), en rapport avec l’aventure d’Émile Pinet-Laprade, natif de Mirepoix, qui a été gouverneur du Sénégal, fondateur de Dakar, mort du choléra à Saint-Louis du Sénégal en 1869 1A lire sur le sujet : François Salvaing. Jacques Carol. Le Gouverneur et sa gouvernante au Sénégal. Editions Le Pas d’oiseau. 2015.. Je rapporte aussi l’acte de décès du sieur Lafite, natif de Villeneuve d’Olmes (Ariège), en rapport avec l’aventure des « Mange Mil », colons natifs d’Ariège, venus au Sénégal à la suite d’Emile Pinet-Laprade afin d’y chercher fortune 2A voir sur le sujet : Nicolas Bergès. Les Mange Mil. 52min. FR3. 2015.. Je rapporte les funérailles en mer du sieur Lafite en raison de leur caractère extraordinairement émouvant.

Acte de décès
—–
Marine & Colonies
—–
A bord du Navire Anglais Daniel Auber. Capitaine C. Gay.
—–

« L’an Mille huit cent soixante dix-sept et le 27 du mois d’août :
Nous, officiers du bord ainsi que tout l’équipage valide, avons constaté le décès du sieur Lafite [sic]. »

Mention marginale, signée Edward W. Mark, consul d’Angleterre à Marseille : « Lafitte Jules, né à Villeneuve d’Olmes, département de l’Ariège, âgé de 37 ans, fils de Jean Baptiste Lafitte et de Laurence Dumas. »

lafite_naissance

 

Source : Archives dép. de l’Ariège. Villeneuve d’Olmes. Document 1NUM/4E4229 (1834-1872). Page 54/333.

Cet homme était à bord comme passager civil et rentrant en France pour cause de santé.Ce sujet est mort, dans la nuit du 26 au 27 août à 2 heures du matin, en plein océan par la latitude nord de 35° et une longitude ouest de 23°50’ ; après 38 jours de mer, des fièvres contractées au Sénégal.

« Après avoir fait les formalités d’usage et avoir constaté au moyen d’une glace qu’il était bien mort, nous avons procédé à son inumation [sic], en le cousant dans sa couverture, après avoir fait disparaître à la mer tout ce qui était sous lui, ou tout ce qu’il avait touché.

Aussitôt après sa mort que nous avons tous bien constaté [sic], nous l’avons sortie [sic] de sa cabine et exposé à l’air étant couvert avec sa couverture.

Nous l’avons gardé comme cela le temps voulu par l’usage.

Nous avons parfumé sa cabine par tous les moyens du bord ; ainsi, du feu avec du sucre dessus, puis de l’encens ainsi que de la clorure [sic] de chaux.

Nous avons ensuite procédé à l’inventaire de son cofre [sic], qu’il n’avait pas touché. »

lafite_mer

 

« Nous l’avons fait glisser à la mer le 27 août à 4 heures du soir par un sabord, cousu dans sa couverture, au moyen de deux planches, ayant attaché à ses pieds un poids d’environ 30 kilogrammes.

Nous avons dit tout le monde un Requies-quant-i-pace [sic] et tout a été fini pour lui.

En foi de quoi j’ai dressé le présent acte, signé par tout l’équipage, pour servir et valoir devant qui de droit.

Fait en double expédition, en mer, par latitude N 35° et long. O 23°50’, le 27 août 1877. »

lafite_deces_signatures

 

lafite_deces_timbre1

 

lafite_deces_timbre2

 

References   [ + ]

1. A lire sur le sujet : François Salvaing. Jacques Carol. Le Gouverneur et sa gouvernante au Sénégal. Editions Le Pas d’oiseau. 2015.
2. A voir sur le sujet : Nicolas Bergès. Les Mange Mil. 52min. FR3. 2015.

Leave a Comment