Souvenir de l’émigration polonaise – 1837 – Mirepoix

Pour des raisons personnelles évidentes, je m’intéresse à l’histoire de l’émigration polonaise en France. En 1836-1837, le comte Tabasz-Krosnowski publie dans l’ouvrage intitulé Almanach historique ou Souvenir de l’émigration polonaise une liste de tous les Polonais, essentiellement des membres de l’armée nationale, mais aussi des écrivains, des peintres, des sculpteurs, des musiciens, dont Chopin, qui, suite à l’annexion de la Pologne par la Russie en 1831, puis à l’occupation de la ville libre de Cracovie par les troupes de l’Empire austro-hongrois en 1836, ont choisi de s’exiler et se sont ainsi dispersés « sur tous les point du globe ». En France, ces exilés polonais ont bénéficié d’une aide à la reconversion, puis ont été invités à s’installer dans des localités spécialement désignées à cet effet par le Ministère de l’Intérieur.

Le comte Tabasz-Krosnowski signale toutefois que la liste publiée dans son ouvrage n’est pas exhaustive. « Les difficultés », dit-il, « que j’ai eu à vaincre dans l’exécution de cet ouvrage ont été nombreuses ; elles résultaient de la dispersion des exilés sur tous les points du globe, et du manque de documens officiels : il m’a donc fallu recourir aux Polonais eux-mêmes ; mais plusieurs, par des motifs personnels, n’ont pas voulu figurer sur celte liste ; d’autres ne m’ont envoyé que leurs noms et leurs adresses… » L’ouvrage, en l’état, demeure malgré tout une ressource précieuse.

J’ai lu l’ouvrage du comte Tabasz-Krosnowski et j’y ai trouvé, outre le nom de mon ancêtre Léopold Belcikowski, les noms de 9 Polonais installés à « Mirepoix, Arriège » (sic) :

Blaszkiewicz Thadée, originaire de Vilna, soldat du 12e régiment lancier
Czyzewski Maximilien, originaire d’Izbina wies (Grodno), soldat du 11e régiment des lanciers
Gdyk Basile, originaire de Radymno (Przemysl), soldat du 1er régiment de la cavalerie d’Augustow
Halas Antoine, originaire de Wisniowies (Sandomir), soldat du 4e régiment des chasseurs à pied
Jablonski Jacques
Manuel Vincent, soldat 12e régiment de ligne
Maron André, originaire de Tarnow (Galicie), soldat du 2e régiment des chasseurs àcheval
Piotrowicz Jean, originaire de Telsze (Vilna), soldat du 11e régiment des lanciers
Woda Charles, soldat du 4e régiment des chasseurs à pied

Ce contenu a été publié dans la dormeuse, Midi-Pyrénées, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Souvenir de l’émigration polonaise – 1837 – Mirepoix

  1. Merci! Pour moi, c’est vachement intéressant, parce-que mois aussi je suis moitié Polonaise. Je ne savais pas du tout que les polonais ce trouvaient ici. Mon père était venu en Angleterre, comme la plupart des polonais au Royaume -Uni (avant l’immigration plus récente), pendant la seconde guerre mondiale. Je vois qu’ici en France, la tradition est plus ancienne

  2. Mon professeur de Russe à l’université de Toulouse était la délicieuse Héléne Zamuyska troisième épouse du comte Zamuysky célèbre sculpteur Polonais dont j’avais admiré aux côtés d’Hélène la rétrospective au Musée des Augustins il y a déja un certain temps.

  3. Martine Rouche dit :

    Quelle belle idée, une fois de plus, que ton article …

Laisser un commentaire