Jours d’octobre

Le soleil brille, mais l’air devient plus frais, les couleurs plus transparentes. La serviette fétiche des hommes de la maison semble plus pâle. Un rayon jaune et doux caresse sur le rebord de ma fenêtre une photo souvenir des années Angoulême.

J’ai pris cette photo mardi après-midi. Les préparatifs de la Fête de la Pomme débutaient. Le taureau a été ensuite entièrement revêtu de pommes rouges, jaunes, vertes. L’odeur du fruit planait déjà dans l’air. Et les fruits passeront la promesse des fleurs.

J’aime photographier la nuit, les fenêtres qui s’allument, les reflets d’une maison qui berce le soir son mystère.

Jeudi matin. J’attends sur le cours du Colonel Petitpied le passage du bus de 8h03. Il est toujours à l’heure, celui-là. Bien qu’il fasse déjà jour, la lumière des réverbères s »attarde. Cet éclairage habille la perspective d’une couleur cinéma, que j’ai envie d’appeler le chien et loup du matin. Mais le loup demeure ici pure fiction, car il n’y a pas de loups à Mirepoix.

Sous la croix verte, la pharmacie indique l’heure et la température. Je m’y intéresse de façon neuve quand j’attends le bus. Je pars à Pau pour le week-end.

Le bus arrive à l »heure, comme prévu. Il débouche sans faire de bruit du coin de la rue, comme dans les rêves.

Le train m’emporte vers Pau. J’ai pris cette photo par la fenêtre alors que nous passions aux environs de Lanne. J’avais, dans mes lectures de jeunesse, une passion pour Le pays du dauphin vert d’Elizabeth Goudge. Il n’y a certes pas de dauphin ici. Mais il y a ce vert des prairies heureuses, images du paradis.

A bientôt. Je reviens ce dimanche soir.

Ce contenu a été publié dans la dormeuse, Midi-Pyrénées, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Jours d’octobre

  1. Martine Rouche dit :

    C’est dimanche soir … Nous sommes nombreux à nous réjouir de ton retour !

    • La dormeuse dit :

      Et moi, chers lecteurs, je me réjouis de vous retrouver.
      J’ai fait le plein d’images : musée Bonnat à Bayonne ; expo Sigvard Bernadotte à Pau.
      Il m’a fallu une journée entière, et plusieurs bus, pour rejoindre Mirepoix depuis Pau. Bon pied, bon oeil quand même 🙂
      Demain matin, je retourne aux archives….

Laisser un commentaire