Un état de la chapelle de Labarre en 1700

labarre_eglise1700.jpg

Archives dép. de l’Ariège. Administration spirituelle (1694-1707). Document G59. Vue 86.

Verbal

« Nous avons visité la chapelle de Labarre. Elle est petite. Il y a un plusieurs pièces de vieux bois qui l’embarrassent, un grand tableau sans cadre indécent qui est à l’entrée, et il n’y a point de vitres dans la sacristie.
Les ornements sont mal tenus. »

———————

Ordonnance

« Nous ordonnons qu’on nettoiera l’église, qu’on ôtera ces vieux bois, le méchant tableau, qu’on mettra des vitres, qu’on tiendra les ornements en meilleur ordre et qu’on nettoiera l’autel. »

labarre_tableau2017.jpg

Ci-dessus : vue du tableau conservé à la chapelle de Labarre en 2017.

Quand les visiteurs mandatés par l’évêque 1Il s’agit de Jean Baptiste de Verthamon, qui a été évêque de Pamiers de 1693 à 1735. parlent de ce « méchant tableau », « indécent » parce que sans cadre, pourrait-il s’agir du tableau que l’on voit aujourd’hui dans la chapelle de Labarre, pourvu d’un cadre certainement postérieur à l’an 1700 ?

References   [ + ]

1. Il s’agit de Jean Baptiste de Verthamon, qui a été évêque de Pamiers de 1693 à 1735.

Une réponse sur “Un état de la chapelle de Labarre en 1700”

  1. À mon avis, ce tableau pouvait tout à fait se trouver dans l’église de Labarre en 1700: il est manifestement du 17ème siècle.
    Je l’attribuerais volontiers à Saisac: les mains et les plissages des vêtements sont criants de ressemblance.
    Martine Rouche dira peut-être que non, comme elle l’a fait pour celui de l’église de Dun, un saint Roch et une sainte Cécile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *