All articles by La dormeuse

Sur les chemins de Jean Dabail, d’autres « bandits royaux » – La « confession » de Maury

  « Citoyen Pagès, accusateur public, je vais mourir ; j’ai besoin de vous parler avant ce moment fatal. Je vous prie de venir. Maury signé ». Le Maury, signataire du message reproduit ci-dessus, est celui dont dont j’évoque la carrière criminelle dans l’article intitulé Sur les chemins de Jean Dabail, d’autres « bandits royaux » –…

By La dormeuse Read This Article

Frédéric Soulié versus Adolphe Soulié

  Le fil de ma recherche, ici, est ténu. Au départ de cette recherche, il y a les Fiancés du château de Nimbourg, titre d’un roman qui figure en fin de liste dans la bibliographie de Frédéric Soulié, telle qu’établie en 1931 par Harold March dans Frédéric Soulié Novelist and Dramatist of the Romantic Period…

By La dormeuse Read This Article

Une page de Frédéric Soulié, in Le Comte de Foix. « Ce château était celui du sire de Terride »

  Ci-dessus : vue de l’ancien château de Mirepoix, dit château de Terride, aujourd’hui. Dans le Comte de Foix, dernier volume de son cycle de romans languedociens, ouvrage laissé inachevé et édité de façon posthume, Frédéric Soulié consacre deux pages à la description de l’ancien château de Mirepoix, plus connu depuis le XVIIe siècle sous…

By La dormeuse Read This Article

Apologo de la Rebouluciou par Maître Jacques de Pamiers

  APOLOGO « Un Counquérant, jadis, abourdéc dins uno Ilo Ount, pazible, bibio, pes camps é dins la bilo, Un Poble de Pastous, un Poble primitioü. Las prados, les troupéls, les camps, tout éro sioü : Les défend ! cops de pungns, cops de rocs, d’arbalésto. Mais, trop faible, es bincut ! É, per dreyt de…

By La dormeuse Read This Article

A Mirepoix, sous la Révolution, une savonnerie

1. Pourquoi, sous la Révolution, une savonnerie à Mirepoix ? Il y a eu à Mirepoix, sous la Révolution, une savonnerie. On n’y produisait sans doute pas du savon domestique, mais du savon industriel, qui sert au foulage de presque toutes les sortes de laine.

By La dormeuse Read This Article