A Mirepoix, sourires historiques et autres animaux

C’était, le dimanche 25 juillet 2010, lors des Fêtes Historiques de Mirepoix. Titre du défilé : Les Pyrénéens. Le tout Mirepoix, ici, regarde passer le tout Mirepoix. Le présent regarde passer l’histoire, ses faucons, ses ours, ses douces haquenées. Il y a aussi la foule des touristes qui partagent le plaisir d’en être. Le bon vieux temps sourit à la fête unanime.

Ce contenu a été publié dans Midi-Pyrénées, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à A Mirepoix, sourires historiques et autres animaux

  1. Martine Rouche dit :

    Il était une fois un roi,
    Le plus grand qui fût sur la terre,
    Aimable en paix, terrible en guerre,
    Seul enfin comparable à soi.
    Ses voisins le craignaient, ses Etats étaient calmes,
    Et l’on voyait de toutes parts
    Fleurir, à l’ombre de ses palmes,
    Et les vertus et les beaux arts.
    Son aimable moitié, sa compagne fidèle,
    Etait si charmante et si belle,
    Avait l’esprit si commode et si doux,
    Qu’il était encore avec elle
    Moins heureux roi qu’heureux époux.
    De leur tendre et chaste hyménée
    Plein de douceur et d’agrément,
    Avec tant de vertus une fille était née
    Qu’ils se consolaient aisément
    De n’avoir pas de plus ample lignée.

    Dans son vaste et riche palais
    Ce n’était que magnificence;
    Partout y fourmillait une vive abondance
    De courtisans et de valets;
    Il avait dans son écurie
    Grands et petits chevaux de toutes les façons,
    Couverts de beaux caparaçons,
    Roides d’or et de broderie.
    […]
    Charles Perrault, Peau d’âne.

Laisser un commentaire