La chambre secrète – Nicolae Fleissig expose à la galerie de la Porte d’Amont, à Mirepoix

 

La belle rieuse, c’est Monique Abellanet-Le-Minez, qui accueille dans sa galerie, rue Porte d’Amont à Mirepoix, un ensemble de sculptures, peintures, dessins, oeuvre de l’artiste d’origine roumaine, Nicolae Fleissig. Basé à Sainte-Colombe sur l’Hers, déjà chargé de nombreuses commandes sur des chantiers artistiques internationaux, Nicolae Fleissig cette fois revient d’Egypte où il a conçu et réalisé une sculpture monumentale intitulée La chambre secrète.

Liées, semble-t-il, au moment de la commande égyptienne, les oeuvres exposées à la galerie de la Porte d’Amont constituent une sorte de variation autour du thème de la « chambre secrète ».

Taillées dans le granit ou le marbre, les sculptures font appel à l’imagination des chemins qui donnent accès au coeur de la matière. Ménageant des voies de circulation entre le dehors et le dedans de la pierre dure, l’artiste offre ainsi à l’air et à la lumière le pouvoir de filtrer dans le secret de la matière, de l’animer invisiblement, et l’énigme de cette animation est si forte que l’on se prend à attendre qu’ici, soudain, la pierre respire, qu’elle rayonne ou bien qu’elle vibre, comme le colosse de Memnon, qui chante, dit-on, au soleil levant.

Avec l’imagination des chambres secrètes, l’artiste convoque forcément celle des pyramides et celle des mythes du voyage de l’âme dans l’au-delà. Il confère ainsi à la sculpture, dans le seul jeu que matière et forme entretiennent, une puissance de signification qui touche au sacré, qui en éveille en tout cas le pressentiment, sans en révéler jamais le visage inconnu.

Simple d’accés, l’oeuvre est très forte.

Incluse dans un reste du rempart de la ville et, plus précisément, dans une partie de l’ancienne demeure médiévale de la maison de Lévis Mirepoix, la galerie forme, elle-même, autour des sculptures de Nicolae Fleissig une sorte de « chambre » propice, où les sculptures concentrent leur mystère sous l’incidence changeante des rayons, ou, ailleurs, dans le miroitement obscur d’un reflet de verre.

Le lieu lui aussi est très fort.

L’exposition dure jusqu’au 23 mai. Heures d’ouverture : lundi, de 10h à 13h ; vendredi, samedi, dimanche, de 15h à 19h ; sur rendez-vous, au 06 22 40 58 45.

Galerie Porte d’Amont, 10 cours Louis Pons-Tande, 09500 Mirepoix.

Ce contenu a été publié dans art, Midi-Pyrénées, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire