Analogies – Jungle

 

Ci-dessus, de gauche à droite : Mirepoix, vue du clocher de la cathédrale derrière le vieux cimetière et la friche industrielle de la Copami ; Henri Rousseau, dit le Douanier Rousseau, Surprise, 1891.

Quel rapport y a-t-il entre une friche industrielle et la jungle du Douanier Rousseau ?

Outre les invariants d’une sorte de grammaire du foisonnement plastique, ne voit-on pas ici, d’une vue à l’autre, la mort à l’oeuvre, lente ou rapide, et le vif, le vert, qui ne s’en soucie ?

La démolition de la friche industrielle de la Copami a commencé. Il ne restera bientôt plus rien de cette icône dédorée.

A voir aussi :
Analogies – Friche industrielle et néo-plasticisme
Analogies – Architectural cadence
Analogies – Cathédrale industrielle et église romane
Analogies – Le silo
Métaphores

Ce contenu a été publié dans art, Midi-Pyrénées, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Analogies – Jungle

  1. Geneviève dit :

    décidément la surprise du douanier est une surprise mais lui-même n’en est pas une comme la cathédrale n’en est pas une non plus mais la profusion du décor quel pied !

Laisser un commentaire