Analogies – Giorgio Morandi

 

Ci-dessus, de gauche à droite : soir d’été, 2010 ; Giorgio Morandi, Sans titre, 1957.

Ce contenu a été publié dans art, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Analogies – Giorgio Morandi

  1. les analogies ou les ombres
    tous ces reflets suggérés
    que la dormeuse relie au réel
    sont toujours matière à réverie
    sinon à réflexion

Laisser un commentaire