A Mirepoix. Quelques vues prises dans la cathédrale, le 19 décembre 2015

151219_retable2

 

Ci-dessus : au-dessus de la chaire, retable de l’ancienne chapelle Notre Dame de la Pitié ; bois polychrome.

151219_saint_roch1

 

Ci-dessus : statue de Saint Roch, figure centrale du retable baroque installé dans la chapelle dédiée à ce saint.

151219_saint_roch1

 

Ci-dessus : panneau de gauche du retable de Saint Roch.

151219_saint_roch3

 

Ci-dessus : panneau de droite du retable de Saint Roch.

151219_marbre

 

Ci-dessus : marbre ; antependium de l’autel de la chapelle Saint Roch.

151219_lampe

 

Ci-dessus : lampe suspendue à l’aplomb de la chapelle Saint-Maurice.

151219_lariviere_finson

 

Ci-dessus : détail du tableau de Larivière Finsonius (première moitié du XVIIe siècle) représentant la Crucifixion au moment du coup de lance ; chapelle Saint Maurice.

151219_creche1

 

Ci-dessus : la crèche avant la naissance de l’Enfant.

151219_creche2

 

Ci-dessus :les bergers.

Ultima Cumaei uenit iam carminis aetas;
magnus ab integro saeclorum nascitur ordo.

« Il s’avance enfin, le dernier âge prédit par la Sibylle », dit Virgile dans les Bucoliques 1Virgile. Bucoliques. Eglogue IV 1-60 passim.. « Ansi s’apprête à naître un grand ordre de siècles renaissants. »

Tu modo nascenti puero, quo ferrea primum
desinet ac toto surget gens aurea mundo.

« Avec l’Enfant à naître, d’abord cessera l’âge de fer, et à la face du monde entier surgira l’âge d’or. »

Aspice conuexo nutantem pondere mundum,
terrasque tractusque maris caelumque profundum;
aspice, uenturo laetantur ut omnia saeclo.

« Vois le monde s’agiter sur son axe incliné ; vois la terre, les mers, les cieux profonds, vois comme tout tressaille de joie à l’approche de cet âge fortuné… »

Ansi s’exprimait par la voix de Virgile, en 37-36 avant Jésus Christ, l’attente tendue qui est, dixit Saint Paul, celle de la Créature – de toutes les créatures : l’attente de la Révélation. Cette attente porte dans le texte paulinien le beau nom grec d’αποκαραδοκια (apokaradokia).

References   [ + ]

1. Virgile. Bucoliques. Eglogue IV 1-60 passim.

Leave a Comment

  • Anne-Marie Dambies at 8 h 10 min

    superbes photos

    • La dormeuse at 8 h 28 min

      Merci, Anne-Marie.
      Puisque vous passez par là, j’en profite pour vous souhaiter de belles et bonnes fêtes !

  • Gironce at 15 h 41 min

    Voir le décor de fresques sur les voûtes de la cathédrale haute de St. Lizier: les sibylles y sont représentées, non totalement étrangères à la prophétie chrétienne d’un avènement du Christ. C’est bien là que l’on constate l’aspiration profonde de l’Homme et son attente à un Dieu Sauveur depuis la nuit des temps, y compris dans la démarche des païens. Il fallait bien qu cela advînt !

    Splendides photos qui nous montrent entre autres que notre cathédrale attend encore le jour béni de sa restauration. Qui pourrait expliquer la présence des deux I ou J latéraux du monogramme de l’Ave-Maria, sur fond de grand antique, à l’autel de St. Roch ? Énigme à élucider…

    • La dormeuse at 20 h 57 min

      Je laisse la proposition au spécialiste.

  • Gironce at 20 h 52 min

    Jésus- Marie- Joseph , peut-être.

  • LaBaronne at 1 h 38 min

    j’aime le marbre rouge et la lampe suspendue devant le vitrail