Vues d’un jour de printemps à London

 

Le soir de mon arrivée, il pleuvait. Je n’ai pas eu le temps de les photographier, mais il y avait deux renards en maraude sur la route.

 

Le lendemain matin, il fait grand beau. Sur le balcon, le crocus a fleuri.

 

De grands oiseaux verts, semblables à des perruches, vivent librement dans les arbres. Ils viennent manger des graines sur les balcons.

Alentour de la maison, toutes les fenêtres miroitent au fur et à mesure que le soleil tourne.

 

Le couchant s’enveloppe de somptueuses vapeurs roses au-dessus des bâtiments de l’ancien Royal Park Fever Hospital, aujourd’hui transformés en immeubles résidentiels.

 

La nuit, couleur fauve, ponctuée du clignotement des avions, zébrée de temps à autre de strideurs : une voiture de police en chasse. J’ai vu passer aussi la police montée.

Ce contenu a été publié dans London, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Vues d’un jour de printemps à London

  1. Geneviève dit :

    ces oiseaux là à Toulouse il y en quelques uns et j’ai vu moi-même à Londres il y a bien dix ans déjà un écureuil à Camden dans le petit jardin d’un ami qui nous regardait sur le bord de la fenêtre, et ta photo de nuit avec la lune et la voiture verte est très … très… très … belle ! à défaut d’autres mots !

Laisser un commentaire