Légendes urbaines – Sanitaire Chauffage Central

 

Ci-dessus : vestige d’enseigne vu à Mirepoix, sur une maison délabrée, à l’angle de l’avenue Maréchal Foch et de la rue du 11 novembre. Cette maison 1)Cf. La dormeuse blogue 3 : A Mirepoix – Moulon du cimetière al Sautadou et quartier du faubourg d’Amont. était, en 1766, propriété de Paul Rives, ou Rives Lange, alors marchand fortuné, bien considéré sur la place de Mirepoix.

 

Notes   [ + ]

3 réflexions sur « Légendes urbaines – Sanitaire Chauffage Central »

  1. Sans doute. Mais il y faut d’abord la Grâce, et n’être pas de ceux à qui ladite Grâce a manqué.

Les commentaires sont fermés.