La cité de Carcassonne – Histoire d’une restauration

La cité de Carcassonne – Histoire d’une restauration

Pour démarrer la vidéo, cliquez sur le lien ci-dessus.

Dans cette vidéo publiée par le CNRS, Olivier Poisson, conservateur général du patrimoine, évoque la restauration de la cité de Carcassonne par Viollet-le-Duc, les enjeux de cette restauration, la portée historique et symbolique de cette dernière. La synthèse est superbe.

4 réflexions au sujet de « La cité de Carcassonne – Histoire d’une restauration »

  1. Superbe ? oui, dans son sens strictement étymologique. J’ai toujours détesté ce langage d’architecte, fut-il grand mamamouchi. Un peu d’humilité fait naître grande valeur et vérité. Carcassonne: » âme de la naissance de la société française »… Voyez-vous ça! Origine de la nation française! Monsieur n’a pas de complexe. Je vois, une fois de plus, que tous les accapareurs n’ont pas disparu. Pas un mot de référence aux Wisigoths, non plus qu’à la civilisation occitane. Mais l’éloge est renforcé sur la vision du 19e S., le langage contemporain d’alors à partir du gothique, de la correction des erreurs des constructeurs du M.A. et autres couillonnades magistrales.
    Certes Viollet le Duc fut un grand architecte de son temps. Perpétrer ses erreurs en continuant de » restaurer tel que le monument aurait pu être », (selon ses propres mots), c’est fabriquer un édifice imaginaire. Certains hommes de bon sens ont compris que cette idée est mauvaise, car irrespectueuse d’une histoire. Certes la Carcassonne de nos jours est très belle. Fut-elle un jour ainsi ?

  2. Merci de cet avis à contre-courant, qui a, comme dit Nietzsche dans ses Considérations inactuelles (Unzeitgemässe Betrachtungen) (1873-1876), l’acuité de l’intempestif (Unzeitgemäβ : étranger à la doxa de son temps).

Les commentaires sont fermés.