Bouteilles de savon

ferny

 

Ci-dessus : Vue d’une habitation de M. de Voltaire à Ferney. Léon Auguste Asselineau (1808-1889). Recueil. Collection de Vinck. Un siècle d’histoire de France par l’estampe. 1770-1870. Vol. 24.

A Madame la Marquise du Deffand
22 juillet 1761
Au château de Ferney, par Genève

« Je joue avec la vie, Madame ; elle n’est bonne qu’à cela. Il faut que chaque enfant, vieux ou jeune, fasse ses bouteilles de savon. La Butte-Saint-Roch, et mes montagnes qui fendent les nues, les riens de Paris, et les riens de la retraite ; tout cela est si égal, que je ne conseillerais ni à une Parisienne d’aller dans les Alpes, ni à une citoyenne de nos rochers d’aller à Paris. » 1Voltaire, Oeuvres. Volume 59. P. 517. Chez Lefèvre, Libaire. Firmin Didot Frères. Paris. 1832.

ferney

 

Ci-dessus : le château de Voltaire à Ferney. Gravure. Anonyme.

References   [ + ]

1. Voltaire, Oeuvres. Volume 59. P. 517. Chez Lefèvre, Libaire. Firmin Didot Frères. Paris. 1832.

Leave a Comment