Analogies – Esso

Comme l’indique le titre du tableau, la ville, chez Hopper, n’est pas un paysage, mais un personnage. Le peintre donne à voir l’âme de ce mystérieux personnage. Il s’agit ici d’Orleans (sans accent) dans le Massachusetts. Hopper louait au Cape Cod, non loin d’Orleans, une maison de vacances, surnommée La Volière.

 

Edward Hopper, Portrait of Orleans, 1950

 

Derrière la station Esso, on aperçoit à droite les croix du vieux cimetière, à gauche, derrière les arbres, une partie du clocher de la cathédrale.

 

Mirepoix, carrefour, 2007