2 réflexions sur « Le monde sauvage 4 »

  1. Martine Rouche

     » L’on sort sans autre but que de sortir : on suit,
    Le long de la rivière aux vagues herbes jaunes,
    Un chemin de gazon que bordent de vieux aunes.
    L’air est vif. Par moment un oiseau vole avec
    Quelque fruit de la haie ou quelque paille au bec,
    Et son reflet dans l’eau survit à son passage.
    C’est tout.  »

    Paule Verlaine, La Bonne Chanson, I.

Les commentaires sont fermés.