Archives par étiquette : Vals

Jeanne Las Vergnas – Dès maintenant nous allons naviguer dans le monde invisible

Notes   [ + ]

1. Dans la fenêtre "Recherche", saisir le nom de Jeanne Las Vergnas et cliquer sur "Rechercher".
2. Etienne Bonnot de Condillac, Traité des sensations, 1754
3. Cf. La dormeuse : Walter Benjamin Le Conteur

Ils étaient pauvres

Le 19 décembre 1952, l'abbé Durand adresse aux amis de Vals une invitation à venir partager quelques gâteaux et un bol de chocolat chaud le soir de Noël, après la messe de minuit 1)Cf. La dormeuse blogue : Julien Durand à Vals ou les belles heures d'un abbé préhistorien. Il évoque dans cette missive les ouvrages de Marie Noël, qu'il songe à relire en cette période de l'année. 
 
Je me suis demandé à quels poèmes il songeait. J'avais sous la main l'essentiel de l'oeuvre poétique de Marie Noël, Les Chants de la Merci (1930), Les Chansons et les Heures (1935), Le Rosaire des joies (1947), Chants et psaumes d'automne (1970), Les Chants des Quatre-Temps (1972). J'ai relu, à la recherche des textes dédiés au temps de Noël. Ces textes sont assez nombreux. Ils illustrent de façon tragique le souvenir du drame de 1904 – 25 décembre 1904 : départ du Bien-Aimé, objet d'un amour jamais dit ; 27 décembre 1904 : mort soudaine du petit frère, qui avait douze ans – et la crise dans laquelle Marie Noël s'enfonce au fil des années, la foi qui l'abandonne et la laisse, comme Job, en proie au sentiment de la misère absolue. C'est du fond de cette misère qu'elle compose des chants de Noël dédiés chaque fois aux pauvres de toutes sortes, spécialement à ceux qui sont seuls, – pauvres parmi les pauvres :

Notes   [ + ]