Slow Time

 

Chose vue à Mirepoix, le dimanche 10 mai 2009. Tendres fétiches des années 60.

J’ai retrouvé les paroles d’un slow de l’époque : 

Le train de l’amour, est bleu comme la mer, mais il a toujours, une étoile qui le suit…

Certes. 

L’art est difficile. Mais, nostalgie oblige, on pardonne tout à la chansonnette. 

 

2 réflexions sur « Slow Time »

  1. sam

    Pas mieux : « le soleil du premier amour est le plus beau de tout les soleils qui nous emmene au septieme ciel …  » dans « Un homme et une femme  » de Lelouch

Les commentaires sont fermés.