Un dimanche d’octobre au bord du Douctouyre

Il fait encore bon, au bord de l’eau. Les algues ont disparu. Les lézards ressortent.
L’eau court à nouveau, fine et transparente. On dirait du verre.
Plus obliques, les rayons du soleil la teintent de couleurs bleutées et d’une sorte d’or gris.

 

Nous nous sommes baignés. Aïe, qu’elle est froide !