Couleur du temps

"Dites-lui qu’il vous donne,
Pour rendre vos désirs contens,
Avant qu’à son amour votre coeur s’abandonne,
Une Robe qui soit de la couleur du Temps" [1]Charles Perrault, Contes de ma mère l’Oye, Peau d’Ane.

 

 

De gauche à droite : Terride en janvier ; Terride en février.

 

Notes

1 Charles Perrault, Contes de ma mère l’Oye, Peau d’Ane

Une réflexion sur « Couleur du temps »

  1. Quelle jolie façon de nous annoncer le printemps !

     » …
    Une fille passe. Elle rit
    De tout son frais visage :
    L’hiver de ce noir paysage
    A-t-il soudain fleuri ?
    …  »
    Paul-Jean Toulet, Les Contrerimes, XXVIII

Les commentaires sont fermés.