Choses vues pendant la tempête

 

Samedi 17 heures

 

 

A gauche : samedi 20 heures ; à droite : dimanche 08 heures.

Panne d’électricité : plus de lumière, plus de chauffage, plus d’induction, plus de téléphone. Panne de réseau : plus de contacts, plus de nouvelles. On ne peut plus rien faire cuire. On mange froid. Difficile de lire à la bougie. On se gèle jusque dans le lit. Rare occasion d’imaginer un peu comment certains vivaient autrefois, ou comment certains autres vivent aujourd’hui aussi, de façon bien plus cruelle encore…

 

1 réflexion sur « Choses vues pendant la tempête »

  1. Martine Rouche

     » Et dans la tempête et le bruit,
    La clarté reparaît, grandie. »

    Victor H…

Les commentaires sont fermés.