Pour lire et/ou poster un commentaire (comment)

 

Pour lire les commentaires qui suivent éventuellement un article, il faut cliquer sur Comment(s).  On se trouve automatiquement transporté à la suite de l’article, au bas de la page, là où figurent les commentaires.

NB : La fonction Comments(s) ne fonctionne que sur le blog La dormeuse blogue. Lorsque sur le blog le titre d’un article renvoie vers une page du site La dormeuse, la fonction Comments(s) se trouve désactivée. 

 

 

Si l’on veut ensuite poster un commentaire, on positionne son curseur dans le champ Leave a Reply, on saisit le texte souhaité et l’on clique sur Submit. On voit tourner une petite roue, puis le commentaire s’affiche.

 

 

Si l’on a alors un remords, si l’on souhaite modifier son commentaire, on clique sur Edit, on modifie, puis on clique à nouveau sur Submit. C’est tout.

Démonstration en vidéo : cliquez sur le titre ci-dessous, puis, dans le carré noir, sur la petite flèche ; le lecteur s’ouvrira…

Comments

 

2 réflexions sur « Pour lire et/ou poster un commentaire (comment) »

  1. Sayous Michele

    Bonjour « La dormeuse »,
    je suis allée sur votre blog, recherche Jacques Vidal l’Astronome.
    Ce que vous avez écrit, est sur le livre de Mme Homs-Chabbert Arlette, avez vous demandé l’autorisation de le retranscrire, c’est facile comme cela.
    Pour ma part je suis une cousine, et j’ai des documents de cette époque entre Toulouse, Mirepoix, sur les résultats de l’Astronome, qui les avait expédiés à son cousin, mon ancêtre direct.
    Concernant Jean Jospeh Vidal l’Astronome je sais pourquoi il a pris ce prénom.
    Dans l’attente, je vais appeler Mme Homs Arlette, qui est restait en contact avec moi.
    Bien à vous,
    Mme Sayous Michèle

  2. La dormeuse Auteur de l’article

    Bonjour Madame,

    Mme Homs-Chabbert Arlette et vous-même n’êtes pas les seules personnes au monde qui soient dépositaires d’informations sur l’astronome Vidal.
    Voyez la bibliographie qui accompagne mon article.

    Si vous tenez à vous adresser à moi, je vous prie de le faire sur un autre ton.

Les commentaires sont fermés.