Au bout de la rue, la colline…

Au bout de chaque rue, il y a la colline, les bois, les monts… C’est Mirepoix.Le soleil se lève. Partout, sur mon chemin, la nature s’avance sans bruit.

 

 

De gauche à droite ; rue Maréchal Clauzel ; rue Victor Hugo ; rue Frédéric Soulié (côté Sud) ; rue Frédéric Soulié (côté Nord)

 

 

De gauche à droite : rue du Gouverneur Laprade ; carrefour du Rumat ; cours du Jeu du Mail (côté Nord) ; cours du Jeu du Mail (côté Sud)

 

Verts pâturages, dit le psalmiste. On marche, le matin, dans Mirepoix comme l’on marcherait dans le paysage des psaumes.