Analogies – Jardin ouvert, jardin fermé

 

Ci-dessus : André Derain, Cyprès à Cagnes, 1907 ; Mirepoix, 17 mars 2010.

 

Inspirée par le bleu intense d'un premier ciel de printemps et l'axe augural du cyprès, voici la photo éblouie d'un jardin de Mirepoix  qui, précisément ce jour, en cet instant, entretient avec le tableau de Derain intitulé Cyprès à Cagnes un rapport d'analogie difficile à dire, car fondé non point sur la correspondance des deux motifs, mais sur celle des formes équivalentes.

La présence du cyprès suffit à induire le possible de l'analogie.   

1 réflexion sur « Analogies – Jardin ouvert, jardin fermé »

Les commentaires sont fermés.