Un jour, un ange

Tous les anges ne sont pas tombés dans l'abîme. Quant à ceux qui menaceraient d'y tomber, le rôle de messager de l'Incarnation est justement fait pour eux. Jacques de Voragine in la Légende Dorée dixit : 
 
L'annonciation du Seigneur, est ainsi appelée parce que, à pareil jour, un ange annonça l'avénement du Fils de Dieu dans la chair. Il a été convenable que l’incarnation du Fils de Dieu fût précédée par l’annonciation de l’ange, et cela, entre autres […], pour réparer la chute de l’ange. En effet puisque l’incarnation n'avait pas seulement pour objet de réparer la chute de l’homme, mais aussi de réparer la ruine de l’ange, les anges n'en devaient donc pas être exclus 1)Jacques de Voragine, La Légende Dorée, L'Annonciation de Notre Seigneur .

J'ai photographié l'un de ces anges à la cathédrale de Mirepoix.

1 réflexion sur « Un jour, un ange »

  1. Anne-Marie Dambies

    Celui-ci est particulièrement joli et il dit sûrement merci en hochant la tête quand on lui donne une pièce!! … réminiscence… de tous ces petits anges qui peuplaient ainsi  les crèches de mon enfance!!

Les commentaires sont fermés.