Haiku et sentiment de saison

Neige en décembre. Les saisons demeurent, sur le globe terraqué. C'est le moment de lire des haikus, de se souvenir des mots de saison, de célébrer le cours de la vie.
 
J'ai envie de citer ce haiku si crument japonais qui dit le vif du sentiment de saison. Il ne sied pas à une plume blonde, mais tant pis :
 
Le mince trou
fait en pissant
dans la neige devant la porte
 
Kobayashi Issa
 
 

Le corps est au monde. Quoi dire d'autre du sentiment de saison ?

Le ciel s'ennuie
Maison si tu es là
Montre ta fumée

Seisensui Ogiwara

L'âme aussi est au monde, fenêtre du corps.

5 réflexions sur « Haiku et sentiment de saison »

  1. Anne-Marie Dambies

    Je m'excerce souvent aux haïkaïs, introduits en France par mon oncle René Druart;  compliqués 1er vers de 5 syllabes 2ème vers de 7 syllabes et 3 ème vers à nouveau 5 syllabes. Cette versification japonaise saisit bien l'instantané, tout comme le haïku..

  2. La dormeuse Auteur de l’article

    Curieuse d’en savoir plus, j’ai interrogé Anne-Marie Dambies. Je reproduis ici ce qu’elle m’a répondu :

    « Pour en savoir plus au sujet de René Druart il y a actuellement une revue du Pampre en vente sur e bay.
    Il possédait une collection des plus belles estampes japonaises de son époque, dispersées lors de sa succession.
    C’est dans le cadre de cette revue Le Pampre, qu’il avait créée à Reims, qu’il a donné libre cours à cette expansion du goût pour les haïkaï. Erudit touchant à tout, j’ai entretenu avec lui une correspondance régulière, il était aussi très ami du Dr Paul Voivenel notre voisin de la rue de la Dalbade à Toulouse.
    Son frère Henry et beau-frère Albert de Neuville, font aussi partie des chantres du haïkaï.
    En tapant, Le Pampre René Druart il y a en ligne, de nombreux vers.

    En ce qui me concerne pas de publication, des instantanés :

    Une mésange
    Posée sur ma fenêtre
    Picore son grain

    On finirait par ne plus parler qu’en haïkaïs !
    … »

  3. Ötli

    Un très beau choix… J'aime beaucoup cette forme d'expression… qui allie la simplicité à la complexité et sait montrer la beauté de l'éphémère… Je m'y exerce et associe souvent une image à ces quelques syllabes… Un vrai jeu de l'esprit…

Les commentaires sont fermés.