Vues du Montcalm

 

Eugène Trutat, autochrome

 

 

Eugène Trutat, 1901

 

 

Nikon Coolpix, 2009

Le pic de Montcalm, haut de 3077 mètres, se trouve un peu en retrait de la crête qui marque la frontière avec l'Espagne. Il a été gravi pour la première fois le 18 juillet 1807 par le botaniste suisse Augustin Pyrame de Candolle.

 

"Le Montcalm est un sommet remarquable, non seulement à cause de son apparence et de sa hauteur imposante, mais aussi à cause de sa formation. Il est, avec les sommets voisins, la Pique d'Estats et la Punta de Médécourbe, composé de ce que Monsieur du Mège classe sous le nom de " terrain de transition ", et ce sont parmi les montagnes de ce type les plus élevées des Pyrénées".

 

James Erskine Murray, Un été dans les Pyrénées, traduction de Jean-Pierre Daraux, éd. Loubatières, 1998, pp. 165-166.
Référence empruntée à Martine Rouche dans un commentaire formulé à la suite de l'article 1209-1309 – Un siècle intense au pied des Pyrénées (journée 2).

1 réflexion sur « Vues du Montcalm »

  1. dambies anne marie

    Je l'ai gravi il y a quelques années de cela, cette partie de nos hauts sommets ariégeois est magnifique, la vue sur la chaine est sublime depuis le col d'Agnes je la contemple aussi souvent depuis le col de Peguere

Les commentaires sont fermés.